Louis XIV par Charles Lebrun

Lettre à Louis XIV

En 1694, Fénelon, alors précepteur du Duc de Bourgogne – petit fils de Louis XIV- adresse, anonymement, cette lettre à Mme de Maintenon (épousée en secret par le roi). Il espère ainsi que cette dernière sensibilisera le monarque sur l’état désastreux dans lequel se trouve le royaume.

« Depuis environ trente ans, vos principaux ministres ont ébranlé et renversé toutes les anciennes maximes de l’Etat, pour faire monter jusqu’au comble votre autorité qui était devenue la leur parce qu’elle était dans leurs mains. On n’a plus parlé de l’Etat ni des règles ; on n’a parlé que du roi et de son bon plaisir. On a poussé vos revenus et vos dépenses à l’infini […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 23/05/2009.
Consulté ~15304

Lu par Eucalyptus

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Rien à redire sur l’appréciation de Bruissement.Le ton de la lecture se fait aussi sans aucune concession mais sans agressivité non plus, ce qui donne de l’ampleur à ce remarquable sermon.

  2. La force de ce texte vient de la profondeur et de la justesse des arguments de Fénelon, elle n’est point subordonnée à une lecture mâle plutôt que féminine! ceci pour répondre à roland-gosselin.

    Et pour répondre à FRANCK DEVEDJIAN 29 ANS qui, sur le Livre d’Or, cite cette lettre comme exemple, de ce qu’il nomme des lectures sans panache, trop lisses, où l'”on n’y comprend rien et on dirait que ceux qui lisent ne comprennent pas plus”…je ne puis que m’étonner: cette lecture est non seulement parfaitement compréhensible mais elle est intelligemment lue (comme je l’ai déjà dit plus haut)et révèle par conséquent une totale et fine compréhension de la part d’Eucalyptus, que je félicite encore de nous avoir offert ce texte important.

  3. Juste vous dire qu’il est dommage que ce texte soit lu par une voix de femme (plus haute), et non par une voix d’homme (et donc plus basse) ce qui semble lui enlever de sa “force”…