Renée Vivien (1909)

Nos femmes de lettres : Madame Renée Vivien

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 », est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Le prix Renée-Vivien est décerné annuellement en son honneur.

Extrait :
« Tout aussi bien que notre monde moderne, le monde antique avait senti la valeur de la virginité, ce qu’elle maintient à l’âme de vigueur et d’énergie, en lui permettant de canaliser dans une même direction l’ensemble des forces qui sont latentes en elle. Seulement, n’ayant pas ce souci de moralité inséparable de la conception chrétienne, il n’en pouvait suivre les prolongements dans la conduite de la vie. En condensant son idée dans le mythe des Amazones, il lui avait imposé des limites où s’enferme strictement notre auteur. Elle ne veut voir dans la virginité que l’horreur de toute dépendance et la fierté de l’âme qui a refusé le joug :

Leur regard de dégoût enveloppe les mâles
Engloutis sous les flots nocturnes du sommeil.
Elles gardent une âme éclatante et sonore
Où le rêve s’émousse, où l’amour s’abolit,
Et ressentent, dans l’air affranchi de l’aurore,
Le mépris du baiser et le dédain du lit.
Leur chasteté tragique et sans faiblesse abhorre
Les époux de hasard que le rut avilit. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Renée Vivien (1909)
Livre audio ajouté le 23/05/2017.
Consulté ~5480

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Monsieur Luttringer,
    J’aurais pu vous faire ce commentaire précédemment…
    Ce qui fait la différence,c’est qu’habituellement,
    c’est dans ma voiture que j’écoute les récits,
    alors que c’est en me reposant chez moi, dans mon fauteuil préféré, que j’ai utilisé des écouteurs intra-auriculaires pour auditionner votre Renée Vivien.
    Cela crée une proximité qui permet d’apprécier
    davantage une voix agréable (ou d’écarter une voix discordante) Voilà 🙂

  2. Tiens, tiens, Suzelle, pouvez-vous me dire si vous percevez une différence de qualité sonore, disons sur cette lecture par rapport aux deux-trois précédentes ? Le cas échéant, que semblez-vous préférer ?
    Merci à vous.