Quidquid volueris,

Quidquid volueris, études psychologiques

Vers la même époque on voit apparaître en littérature Han d’Islande (1823), le nain de Bug-Jargal (1826), Quasimodo (1831), et Frankenstein, le monstre le plus proche de Djalioh, l’homme-singe de Quidquid volueris, court roman du jeune Flaubert de seize ans. Djalioh est un croisement entre l’homme et l’animal… et aussi un croisement entre le roman noir et le roman psychologique.

« Ô pourquoi, se demandait Djalioh dans son amère douleur, la tête baissée pendant que la valse courait et tourbillonnait folle de plaisir et que les femmes dansaient et que la musique vibrait en chantant, pourquoi donc ne suis-je pas comme tout cela, heureux, dansant – pourquoi suis-je laid comme cela et pourquoi ces femmes ne le sont-elles [pas], pourquoi fuient-elles quand je souris, pourquoi donc je souffre ainsi et je m’ennuie et je me hais moi-même ? »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 03/02/2011.
Consulté ~12 544 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.