Tirtza, chronique hébraïque

Tirtza, chronique hébraïque (Version 2)

Cette nouvelle (tendue, tragique) de la femme de lettres Eugénie Foa, née Rebecca-Eugénie Rodrigues-Henriques (1796-1852) est parue dans la Revue des deux mondes en 1831.

« Tirtza était restée à la place où son mari l’avait poussée ; elle considérait d’un œil fixe l’acte de divorce, ce parchemin ployé en quatre, qui pesait à sa main comme un poids horrible ; elle regardait sans les voir les femmes qui peu à peu s’éloignaient d’elle ; elle entendait, dans une morne stupeur, le murmure sinistre qui s’élevait dans la foule. Mais bientôt, reprenant le sentiment de son malheur, elle lança loin d’elle ce fatal écrit, cherchant dans tout ce peuple qui l’entoure un défenseur, un ami.
Pas un !… car l’infortunée ne voyait pas, non loin d’elle, un jeune étranger qui, lui aussi, morne et pâle, considérait l’orage qui s’élevait, et reportait parfois un regard brûlant d’amour vers elle. Pauvre abandonnée ! »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio ajouté le 25/07/2018.
Consulté ~2960

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.