La Neuville-d'Aumont

La Messe des ombres

« Moi qui vous parle, monsieur, j’entre dans un cimetière, la nuit, aussi tranquillement que sous la tonnelle du Cheval-Blanc. Et si, d’aventure, je rencontre un revenant, je ne m’en inquiète point, par cette considération qu’il peut bien aller à ses affaires comme je vais aux miennes. Je connais les habitudes des morts et leur caractère. Je sais à ce sujet des choses que les prêtres eux-mêmes ne savent pas. Et si je contais tout ce que j’ai vu, vous seriez étonné. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, et mon père, qui pourtant aimait à conter des histoires, n’a pas révélé la vingtième partie de ce qu’il savait. En revanche, il répétait souvent les mêmes récits, et il a bien narré cent fois, à ma connaissance, l’aventure de Catherine Fontaine. »

C’est un sacristain qui parle et nous raconte cette Messe des ombres à laquelle Catherine participe.

Une nouvelle extraite de L’Étui de nacre.

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : La Neuville-d'Aumont.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 26/05/2012.
Consulté ~7 272 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.