Peter Ilsted - Mere et enfant

Marcelle aux yeux d’or

Anatole France revit le souvenir de la fée Marcelle aux yeux d’or, marraine imaginaire mais pourtant bien réelle qui le prit dans ses bras quand il avait cinq ans.

« C’est à moi que tu donnas le plus, ô généreuse femme ! car tu lui ouvris, avec tes deux bras, le monde infini des rêves. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Peter Vilhelm Ilsted, Mère et enfant (1888)
Livre audio ajouté le 06/04/2018.
Consulté ~3 267 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Je suis enchantée de vos enregistrements.
    Malheureusement certains me sont difficile à suivre, l’intonation de la voix d’un de vos lecteurs me rend l’écoute compliquée. Il s’agit de René Dépasse.

    Mais surtout je voulais vous remercier de vos choix le livres , choix toujours pertinent ce qui me permet de revenir ainsi à d’anciennes lectures et d’en découvrir d’autres.

    Merci beaucoup

  2. Cher René
    Veuillez m’excuser si j’ai squatté votre lecture. Je crois que vous n’aviez pas l’intention d’enregistrer le Mouron rouge.
    Si ce n’est le cas, je vous serais obligée de bien vouloir me le signaler. Merci beaucoup.
    Amitiés
    Cocotte

  3. Cher Kempgens.
    C’est prévu et annoncé! Malheureusement, seul le premier livre est libre de droits. Le traducteur n’est pas décédé depuis 70 ans. Mais je vais finir rapidement mes projets en cours et j’enregistrerai Le Mouron Rouge dans quelques semaines, avant les vacances d’été, en tout cas. pouvez-vous patienter jusque là? Cette chère baronne ne peut être publiée que depuis janvier.
    Cordialement
    Cocotte