Louis Antoine de Bourbon-Condé

Les Malheurs de la révolution (Poème)

« La liberté me dit ses chaînes
la vertu m’apprend ses douleurs. »

Ainsi se termine ce beau poème écrit en 1813, qui évoque donc comme son nom l’indique, les heures graves de l’Histoire de France.

Chateaubriand a inséré des notes, qui sont lues au fur et à mesure, dans le respect du texte. Les références historiques, très souvent traitées dans Les Mémoires d’outre-tombe, le sont, ici, sur un mode poétique.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Frédéric Chopin, Nocturnes, Op. 32 – No. 2. Nocturne in A♭ major, interprété par Olga Gurevich (domaine public).

Licence d'utilisation : CC BY-NC-SA : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 02/02/2016.
Consulté ~5940

Lu par Christiane-Jehanne

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *