Mademoiselle de La Vallière

Modeste et humble violette, Louise de La Vallière était amoureuse, non du roi, mais de Louis, qu’elle avait rencontré alors qu’elle n’avait que 17 ans.

Elle faisait partie des filles d’honneur d’Henriette d’Angleterre, qui la choisit pour couvrir sa liaison incestueuse avec Louis XIV, liaison qui faisait scandale. Mais le roi se prit au jeu et il connut, lui aussi, un véritable amour.
Hélas, le bonheur ne dura guère. Après quelques années, elle dut se résigner à céder la place à d’autres favorites, plus brillantes.

Si l’histoire de Louise de La Vallière vous a touchés, vous la trouverez, développée et romancée, dans Le Vicomte de Bragelonne.

Deuxième volet des Cotillons célèbres

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 11/10/2013.
Consulté ~13 777 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour, Plume
    J’ai beaucoup aimé, moi aussi, cette Louise de la Vallière! Qu’est-ce qu’elle a pu souffrir par Louis XIV! Ce n’est pas une sinécure d’être la maîtresse d’un roi! Surtout celui-là!
    Moi non plus, je ne connaissais pas Gaboriau historien. La Pompadour de René Depasse m’a tout de suite séduite et m’a donné très envie de lire les autres nouvelles du roman. Il a eu la générosité de me les laisser et je l’en remercie encore.
    A bientôt le plaisir d’écouter quelque chose de vous? Vous vous faites rare ….
    Amicalement
    Cocotte

  2. Texte très intéressant (et impeccablement lu). Ça m’a moi aussi fait penser au vicomte de Bragelonne. J’ai trouvé les moeurs de l’époque assez sidérantes (même si elles ne m’étaient pas tout à fait inconnues).
    Merci Cocotte.
    Plume

  3. Merci à vous, Schmuel, pour votre aimable commentaire.
    Evidemment, ce chapitre de Gaboriau est plus court que le Vicomte de Bragelonne (Wouaf! Wouah! Wouah!) Mais j’ai eu plaisir à le lire.
    Amicalement
    Cocotte