Le Moulin d'Angibault, Montipouret (Indre)

Le Meunier d’Angibault

• • •More

Quand les mendiants, les clochards allaient sonner à sa porte, la « bonne dame de Nohant » les recevait, les faisait entrer dans le château, leur donnait à manger, les habillait, et quelquefois, les gardait à coucher. Le Moulin d’Angibault est un moulin à farine. C’est l’eau de la Vauvre qui fait tourner les aubes de sa roue. George Sand, comme son héroïne Marcelle baronne de Blanchemont « contempla ce site paisible et charmant, qui parlait à son coeur sans qu’elle sût pourquoi. Elle en avait vu de plus beaux ; mais il est des lieux qui nous disposent à je ne sais quel attendrissement invincible, et où il semble que la destinée nous attire ».
Les personnages que l’auteur y fait vivre sont eux aussi généreux et condamnent la cupidité de leurs voisins. L’un va même jusqu’à dire (nous sommes en 1845) « Ami, le travail est beau et saint par lui-même ; vous aviez raison de le dire en commençant ! Dieu l’impose et le bénit. Il m’a semblé doux de travailler pour nourrir ma maîtresse ; oh ! qu’il serait plus doux encore de travailler en même temps pour alimenter la vie d’une famille d’égaux et de frères ! Quand chacun travaillera pour tous et tous pour chacun, que la fatigue sera légère, que la vie sera belle! »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Le Moulin d’Angibault, Montipouret (Indre).

Livre audio gratuit ajouté le 02/11/2010.
Consulté ~14994

Lu par René Depasse

Suggestions

12 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bon courage à vous monsieur René Despasse.
    Vos lectures plus courtes nous sont très précieuses, car vous êtes encore un très grand comédien très agréable à entendre. Très bonne santé à vous et encore merci!

  2. Veronique,vos deux gentils messagrs me rendent confus et la bonne dame de Nohant doit frémir de joie posthume .Malheureusement,si vous aimez les monuments,je ne peux plus vous gâter parce que l’âge me refuse les très longues lectures!Encore merci pour votre fidélité exprimée

  3. Merci à Monsieur René Despasse!
    J’ai passé un moment merveilleux, comme d’habitude, à vous écouter.
    J’ai même enchaîné “Léone Leoni” dans la même journée. Merci pour tout ce travail et pour votre voix très sympathique

  4. Bien sûr, les auditeurs peuvent signaler des erreurs, faire des remarques constructives, et c’est même leur devoir. Car cela va dans le sens de l’amélioration d’un travail que j’imagine facilement aussi titanesque que gratuit. Après, c’est affaire de goût, on apprécie plus ou moins tel lecteur, et il est vrai que parfois le style d’un lecteur semble moins convenir à un roman donné (parfois, le style du lecteur convient à une œuvre d’un auteur, mais moins à une autre, c’est très curieux). C’est normal. On aime ou on n’aime pas. Il n’y a rien à faire. D’ailleurs, ce site a le mérite de fournir parfois plusieurs versions d’une même œuvre (on peut aussi consulter d’autre sites: librivox, audionet, etc.).

    Pour finir, je trouve quand même très limite la remarque sur l’eucalyptus que la personne aurait pu garder pour elle-même… Même sur Internet, il faut un peu réfléchir avant d’écrire, et ce d’autant plus que l’on se fourvoie soi-même parfois en prononçant des inepties. En effet, l’eucalyptus ne soigne malheureusement toujours les rhumes. J’en parle par expérience. Cette assertion s’avère donc autant malheureuse (c’est peut-être, je l’espère, seulement de la maladresse) que malvenue.

  5. @ mezza
    Moi j’aime bien le ton particulier, dégagé, élégant de René Depasse : il lit avec plaisir, il n’est pas contraint, pas coincé, pas intimidé par la personne qui va l’écouter, au contraire de certains lecteurs, qui ont un peu peur, qui ont le trac de l’acteur — cela s’entend dans leur voix, qui se pince.

  6. Je ne connais pas les gens qui lisent et donc ne peut savoir la gravité de leur état de santé. Je me re-escuse de la manière maladroite avec laquelle je me suis exprimée.

  7. Bonjour,,je tiens a remercier tt ces gens qui prennent de leur temps et énergie pour nous lire ces livres..

    vous faites ma joie..je dois etre opérée aux 2 yeux mais avant je dis perdre la vision comletement pour une reussite totale.alors iamginez ce que ma vie serais dans le noir sans entendre ces personne si généreuses..
    Que je remercie de tt coeur..bien a vous
    du canada.quebec

  8. J’avoue avoir répondu d’une manière un peu véhémente et je m’en excuse.
    Un commentaire mitigé peut faire avancer les choses c’est sur, mais le vôtre était je trouve un peu acerbe.

    Et ne mélangeons pas la santé dans tout cela, nulle place ici, certaines choses peuvent être blessantes et il y a plus grave qu’une bronchite potentiellement. Ne remuons pas le couteau dans la plaie.

    Enfin, sans plus nous étendre sur ces choses, je vous souhaite ainsi qu’a M Depasse, une excellente fin de week-end.

  9. je viens de relire mon premier message, et je trouve la réaction inappropriée par rapport à ce que j’ai dit..J’ai dit que je respectais son travail, et j’ai ressenti qu’il devait être souvent malade, j’ai juste voulu l’aider, étant moi-même asthmatique, mais si s’exprimer est un crime et si tout est pris à contre pied et d’une manière très négative………………..;

  10. Je ne suis pas apothicaire. C’était juste pour aider. si l’on ne peut laisser que des commentaires” positifs”, …J’ai juste donner mon avis sur le ressenti que j’avais. Je n’ai pas dit qu’il était le seul valable(mon ressenti) j’ai d’ailleurs souligné que j’avais conscience du travail effectue. Et j’ai aussi regardé comment faire pour participer…Voilà, une critique positive ou négative est toujours à entendre, si j’ai été maladroite je m’en excuse. Et c’était surtout sur l’intonation que j’ai dit que cela me gêner dans l’écoute. Pour les poumons, je voulais vraiment donner une aide pour soigner si besoin…

  11. Mezza, laissez donc les poumons de M. Depasse en paix et gardez vos remarques d’apothicaires pour vous, l’eucalyptus bonjour. Quand votre métier est de soigner des gens et qu’on entend des choses comme ça … bref.

    Sinon une bonne solution est de lire soi même les livres vous pourrez ainsi les lire tout à votre convenance.

    Merci M. D pour cette lecture et pour le temps que vous offrez à ce site, dont tous les utilisateurs ne vous méritent probablement pas … cqfd

  12. Bonjour, tout d’abord merci pour ce travail que représente la lecture de livres à voix haute. La seule critique que je me permets de faire est la manière dont sont lus vos livres. En effet, votre façon de prononcer les mots, la tonalité, l’accent me gêne assez à l’écoute. Un peu peu plus de simplicité serait appréciable.Ainsi qu’une “interprétation” plus adaptée à l’auteur lu ainsi qu’à ses personnages rendrait l’écoute plus agréable; J’ai essayé de faire une critique constructive, mais une fois de plus je vous remercie du travail que vous faites. Une dernière chose, il me semble vous vous devez avoir souvent des rhumes car cela s’entent à votre voix nasale.
    L’eucalyptus est excellent pour purifier l’air et guérir ce genre de soucis. Bien à vous