Couple du XIXe siècle

La Paix chez soi

Pour avoir la paix chez lui, un mari désabusé veut faire payer les caprices et le comportement désobligeant de son épouse par un système d’amendes…
« Quoi que tu dises, quoi que tu fasses, tu n’auras de moi ni une chiquenaude, ni le moindre rappel à l’ordre : je mettrai cela sur la note, simplement. Tu paieras à la fin du mois. Hurle, braille, rugis, vocifère, fais du scandale tout ton soûl, trouble tant que tu voudras le repos des voisins ; tu n’as à t’occuper de rien : tu paieras à la fin du mois. Plus de querelles, j’en ai assez. Plus de pugilats, j’en suis las. Énergiquement déterminé à avoir la paix chez moi et ne l’ayant pu obtenir ni par les bons procédés, ni par les moyens extrêmes, je prends le parti de l’acheter avec tes propres deniers, chose qui ne fût point arrivée si tu me l’avais donnée pour rien. J’ai dit. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann (Intermezzo, Barcarolle 02), interprété par Le Choeur Sadler’s Welles-Royal Philamonic Orchestra dirigé par Thomas Beecham (1951) (domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 24/05/2010.
Consulté ~21778

Autres projets collectifs

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Je trouve que votre site joue un rôle très important dans l’apprentissage du français en tant qu’une langue étrangère. D’ailleurs, je vois que tout commence par la lecture, la bonne écoute ensuite le désir de vouloir lire et s’exprimer couramment de la même façon que nos très chers bénévoles.Je vous remercie mille fois de cette bonne initiative et bonne journée.

  2. Bonsoir,

    je suis nouvelle sur le site.
    Quel talent d’acteurs vous avez tous les deux!Vous pourriez donner des conseils à bien des comédiens,à moins que comme le dit Noel…

    Franchement,je trouve le bonhomme assez odieux.Parce qu’il tient les cordons de la bourse,il infantilise et même humilie cette pauvre Valentine,ce personnage ne me plait pas beaucoup.
    Victoria,je ne vous connaissais pas,mais vous Monsieur Depasse,je vous ai entendu dans l’auberge épouvantable.

    Merci à tous les deux.

  3. Au risque de vous decevoir mr Depasse, je dois vous dire que les mêmes causes donnant toujours les mêmes effets, ce couple est parti pour plusieurs décénies. En effet, Valentine a trouvé le bon bouton, après avoir tâtonné et palpé… Toutes les fois qu’elle actionnera ce bouton, l’ordinateur le plus perfectionné se mélangera les calculs! Hé, hé! C’est parti pour plusieurs décénies! Désolé pour vous mr Depasse!

  4. Salut Victoria et Mr Depasse,
    génial, c’est le second audio où je vous retrouve tous les deux, et chaque fois, c’est vraiment sensationnel! Et puis vous choisissez des écrits vraiment amusants! Et comme “La paix chez soi” ne dure que 37 minutes, je l’ai prolongé bien sûr par plusieurs écoutes. Vous êtes sûr(es) que vous n’êtes pas des pro du théâtre?
    Bravo et merci sincèrement à vous deux!

    Noël