William Merritt Chase - Mrs. Meigs at the piano organ (1883)

Amour et piano

Croyant recevoir son nouveau professeur, Lucile se voit donner de bien étranges leçons de piano par Édouard, et lui, croyant être chez une actrice légère renommée, espère la séduire pour se lancer dans le monde. Ce quiproquo sera sans cesse nourri par Baptiste le domestique…

Comédie en un acte de Georges Feydeau représentée la première fois le 28 Janvier 1883 à Paris au Théâtre de l’Athénée comique.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonate n°2 pour piano en La majeur, Op. 2,  Allegro vivace, interprété par Wilhelm Kempff (1951, domaine public).

Avec l’aimable participation de Corinne Coudret pour les gammes au piano.

Divers bruitages extraits de freesound.org.

Livre audio gratuit ajouté le 24/04/2012.
Consulté ~12268

Autres projets collectifs

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nous aussi, nous nous sommes beaucoup amusés à lire cette pièce.
    Nous sommes ravis, Ariane, qu’elle vous ait plu. Il y a plusieurs pièces sur L.A. et j’éprouve chaque fois beaucoup de plaisir à les écouter.
    Nous récidiverons, c’est promis! C’est tellement agréable, un bon moment de rire, et ensemble! Nous ne rions jamais assez!
    Amicalement
    Cocotte

  2. Bravo!!
    et merci bpc!!! 😀
    vous avez fait un très bon travail!! ^^
    je n’avais jamais entendu une pièce de théatre en audio.. :} c’est super! 😀
    je joue du piano aussi 😀 et cela me fait rire bcp! j’adore la IIème scene! ahahah

  3. Merci beaucoup cher Robert, cela nous fait plaisir de savoir que vous avez passé un bon moment en écoutant notre petite troupe ! Le théâtre en audio, ce n’est pas toujours évident et cela demande du temps, de la patience et une bonne dose de motivation… Mais c’est pour ma part un grand plaisir de participer à des projets collectifs qui permettent de belle découvertes et de bien s’amuser. Avec Cocotte et Lemoko, on ne peut rien refuser vous savez ! 😉 !

  4. Bonjour et un grand merci pour cette saynète pleine d’humour, interprétée avec talent. Très amateur de théâtre, je serai très heureux de découvrir vos prochaines créations. Eugène Labiche, par exemple, a écrit beaucoup de saynètes de ce type, vous avez encore de nombreuses possibilités.
    Bon courage donc et au plaisir de vous écouter bientôt
    Robert

  5. Merci à vous, Gilles, pour avoir pris la peine de poster ce commentaire, qui nous touche beaucoup.
    Nous avons fait de notre mieux, et nous sommes très heureux que vous ayez apprécié le résultat.
    Votre encouragement nous est précieux et il nous a fait un très grand plaisir.
    A bientôt, j’espère
    Cocotte

  6. Une petite pièce très vivante et sympathique , on dirait une radiodiffusion tellement les acteurs sont convaincants . Merci à vous tous pour cette demie-heure de bonne humeur.