L’Homme qui plantait des arbres (Version 2)

« Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l’idée qui la dirige est d’une générosité sans exemple, s’il est absolument certain qu’elle n’a cherché de récompense nulle part et qu’au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d’erreurs, devant un caractère inoubliable. »

Giono nous conte ici l’histoire d’un “caractère inoubliable” : il s’appelait Elzéard Bouffier.

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Vincent van Gogh - Alpilles.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1 ; Version 3.
Références musicales :

Vladimir Cosma, Promenade sentimentale, de l’album Diva.

La musique de Vladimir Cosma figurant dans ce livre audio n’est pas libre de droits et n’est pas sous licence Creative Commons. Sa reproduction a été autorisée par le compositeur dans le seul cadre de cet audiolivre. (P) et © 2010 Larghetto Music. Tous droits réservés.

Livre ajouté le 23/12/2009.
Consulté ~60 428 fois

Lu par Juliette

Suggestions

54 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je commence tout juste à écouter Bruges-la-morte et c’est un vrai régal! Je pense que j’écouterai après les Mystères de Marseille. Que d’heures ensoleillées en perspective, et toujours bercées par la voix envoûtante de Juliette!

  2. Oh! je suis désolé d’apprendre que Juliette a des ennuis de santé. Je lui souhaite mes meilleurs rétablissements. J’aime tellement les lectures de Juliette que j’ai cherché sur d’autres sites si j’en trouvais. J’ai été très heureuse d’en trouver sur Audiocité. Je suis une admiratrice inconditionnelle des lectures de la grande Juliette !
    Paulette

  3. A Paulette, sans doute espérez-vous une réponse de Juliette au si beau compliment que vous lui faites, mais sa santé la prive de venir devant l’écran. Je me permets d’intervenir car j’ai été très touchée par votre sentiment que je partage complètement.

  4. • • •More