Boîte aux lettres à Port-Galland (photographie de Benoît Prieur)

La Méprise

Jean Giraudoux nous distrait avec les distractions du héros de La Méprise.

« Émile Durand eût été le plus heureux des hommes sans une malchance native qui accumulait quotidiennement sous ses pas les petites mésaventures dont nous nous contentons fort bien, nous autres, à raison d’une par semaine. Quand il montait dans un fiacre, le cheval s’emballait. Quand il prenait une automobile, le moteur, subitement calmé, s’éteignait. Ses faux cols étaient trop étroits et l’encolure de ses chemises trop larges. […] Aussi Émile Durand était-il devenu maniaque, méticuleux, et il se promenait dans la vie avec la méfiance et les précautions d’un enfant qui étrenne perpétuellement un costume. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 24/04/2019.
Consulté ~3 179 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.