Hôpital Bellevue, New York (fin XIXe)

L’Ombre sur les joues

Niels et le docteur suédois Axel visitent une léproserie en Islande :

« Il y avait tant de lumière et de sérénité dans les couloirs teintés de bleu, sur les dalles émaillées, dans les plis des rideaux simples, que Niels et Axel oubliaient l’horreur du mal impitoyable qui logeait ici ses victimes. »

C’est dans ce lieu macabre que Giraudoux situe L’Ombre sur les joues, le seul des onze Contes d’un matin qui soit tragique.

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Hôpital Bellevue, New York (fin XIXe) (Domaine public).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 31/05/2019.
Consulté ~3 324 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.