Edmond de Goncourt

Un aqua-fortiste

Victor Hugo et Baudelaire admiraient les eaux-fortes de Charles Méryon (1821-1868), le héros non nommé de cette nouvelle, qui finit sa vie, interné, à l’asile de Charenton.

Sur l’écrivain Edmond de Goncourt, nous avons un fragment de lettre, intéressant pour ce texte, de son frère Jules parlant de leur oeuvre commune : « Songez enfin que toute notre œuvre, et c’est peut-être son originalité, originalité durement payée, repose sur la maladie nerveuse, que ces peintures de la maladie nous les avons tirées de nous-mêmes, et qu’à force de nous détailler, de nous étudier, de nous disséquer, nous sommes arrivés à une sensibilité supra-aiguë, que blessaient les infiniment petits de la vie. »

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Edmond de Goncourt.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 30/05/2010.
Consulté ~10 455 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.