Maupassant - Nos lettres

Nos lettres – Humble Drame

Nos lettres (1888)

« Songez donc que jamais, vous entendez bien, jamais une femme ne brûle, ne déchire, ne détruit les lettres où on lui dit qu’elle est aimée. Toute notre vie est là, tout notre espoir, toute notre attente, tout notre rêve. Ces petits papiers, qui portent notre nom et nous caressent avec de douces choses, sont des reliques, et nous adorons les chapelles, nous autres, surtout les chapelles dont nous sommes les saintes. Nos lettres d’amour, ce sont nos titres de beauté, nos titres de grâce et de séduction, notre orgueil intime de femmes, ce sont les trésors de notre cœur. Non, non, jamais une femme ne détruit ces archives secrètes et délicieuses de sa vie. »

Humble Drame (1883)
« Et brusquement (la pauvre femme septuagénaire) me conta son histoire comme pour n’être plus seule à porter son chagrin.
– Oh !… Oh !… monsieur… Si vous saviez… dans quelle détresse je vis… dans quelle détresse…
J’étais heureuse… J’ai une maison là-bas… chez moi. Je n’y veux plus retourner, je n’y retournerai plus, c’est trop dur.
J’ai un fils… C’est lui ! c’est lui ! Les enfants ne savent pas… On a si peu de temps à vivre ! Si je le voyais maintenant, je ne le reconnaîtrais peut-être plus ! »


Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : Nos lettresHumble Drame.

Livre audio gratuit ajouté le 18/12/2013.
Consulté ~8449

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.