Claude Monet - La Femme à l'ombrelle (1875)

Une vie

• • •More

Une Vie est le premier roman de Guy de Maupassant, d’abord paru en feuilleton puis publié en volume en 1883. Il raconte le destin d’une jeune femme aristocratique, prénommée Jeanne, qui a 17 ans lorsqu’elle quitte son couvent de Rouen pour rejoindre la propriété de son père, le baron Le Perthuis des Vauds. Là, rêvant du prince charmant, elle fait la rencontre du vicomte Julien de Lamare qu’elle épouse. Mais le mariage passé, une lente décrépitude commence…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 08/01/2008.
Consulté ~185795

Lu par Romy Riaud

• • •More

Suggestions

55 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pareillement à Emmanuel, j’apprends la disparition de Mme Romy Riaud dont je venais de découvrir la merveilleuse voix. J’ai une préférence pour les nouvelles lorsque je choisis les textes sur ce site, contrairement à mes lectures que je préfère plus longue, mais là je vais écouter tous les romans lu par cette merveilleuse voix. Je ne puis rien ajouter sinon de la tristesse.

  2. J’apprends le décès d’une chère amie inconnue au moment même où je voulais la remercier de l’irrésistible vitalité de sa voix élégante et profonde.
    Puissiez-vous, chère amie, recevoir à présent autant que vous avez donné.

  3. je viens juste de decouvrir ce site, d’ailleurs très intéressant, et je sais que j’ai beaucoup perdu. mais bon, je vais m’emettre a recupére tous ce que j’ai du loupé jusqu’alors. il s’agit des livres que j’ai déja lu, plus ou moins, mais cette façon, soit disant, lire un roman, est tout à fait nouvelle pour moi. je tiens à signaler également que j’apprécie fortement, cette louable initiative. merci.

  4. A Romy
    “la vie voyez-vous ce n’est jamais aussi bon ni aussi mauvais qu’on croit “Cette derniere phrase ouvre la fin de “Une Vie” sur un souffle d’optimisme dont Maupassant nous gratifie apres toute cette tristesse – cette mere abusive (jeanne
    ce cure hysterique, ce fils qui en fait ne repond qu’aux attentes, latentes de sa mere en restant
    dependant d’elle jusqu’a la fin, jusqu’a lui refiler son lardon.
    merci pour votre lectureRomy, continuez-vous a lire aux anges qui vous entourent ?
    shalom de Brigitte

  5. Bonjour j’ai lus ce livre mais je dois faire un commentaire sur le chapitre 7 p135 de “elle suivit la grande allée…” a “autant mourir,ce serait fini tout de suite ” est ce que quelqu’un pourrais m’aider a trouver le plan. merci

  6. Bien que tu ne sois plus à présent parmi nous Romy, je souhaite que ta famille, tes amis et tes proches sachent que tes lectures révélaient une sensibilité et une générosité à fleur de peau, auxquelles j’étais très attaché. Un de mes premiers livres audio a d’ailleurs été ce roman, “Une vie”, où la vie tragique de Jeanne semblait se confondre avec ta voix pleine d’émotion. Tu ne trichais jamais quand tu lisais, alors je n’aurai qu’un mot : merci.

    Vincent

  7. J’ai beaucoup aimé ce livre et je ne me lasse pas de votre voix, je pense passer à notre dame de paris maintenant

  8. Un grand merci a la donneuse de voix, lecture très expressive qui rend l’ouvrage d’autan plus immersif.
    Timbre de la voix très agréable.

  9. Bonjours Romy,

    je m’endore maintenant depuis deux semaines avec le musique de votre douce voix sur les prodigieux mots de Maupassant: Merci, seulement un grand Merci.
    alex

  10. SALUT TOUT LE MONDE
    “une vie”premier roman de guy de maupassant est également l’un des premier livres que j’ai écouter sur ce site, seulement J’ai pas eu le temps d’écrire un commentaire avant .
    Personnellement je le trouve beau,touchant.triste et réel .ce que j’ai apprécié le plus c’est la fin- le pardon qu’a accordé Jeanne a Rosalie et son acceptation de prendre soin de la petite fille de PAUL- ce qui a mon humble avis aidera une veille dame abandonnée dans la situation de jeanne a se distraire et a battre sa solitude et les souvenirs amers de sa vie , et aussi d’avoir un peu d’espérance dans ces derniers jours après la trahison de son mari, la perte de ces parents et l’ingratitude de
    son fils .
    je vous remercie infiniment admirable ROMY pour votre lecture.”MERCI”
    BON courage
    Afital

  11. Bonsoir tout le monde,

    Oui effectivement Professeur, ça a bloqué mon Lecteur MP3 aussi 🙂 mais bon maintenant j’ai téléchargé le chapitre uniquement et je vais devoir l’essayer ce soir.

    Merci de votre aide.

  12. Ah, j’ai eu le même problème ! Cela a même bloqué mon lecteur mp3, qui ne pouvait plus s’arrêter et refusait de passer au chapitre suivant… Bref, la solution (du moins cela a fonctionné pour moi) a été de supprimer ce chapitre 7 de mes téléchargements, et de le remettre ensuite, à part, comme tu le supposais.

    Amicalement, Professeur Tournesol

  13. Bonsoir,

    Je suis arrivé au chapitre 7 et je constate que ça bloque à la 24 ème min je crois et saute directement au chapitre 8. J’ai téléchargé le fichier zip en son intégralité, je me demande bien si je télécharge le fichier du chapitre 7 apart ça réglera le problème ou non !

    Bien à vous.

  14. Bonjour Romy,

    Voilà, j’ai enfin pu t’écouter jusqu’à la fin, et quel plaisir cela a été ! Bravo pour l’ accent cauchois, bien restitué notamment pour le personnage de la bonne. J’ai apprécié le ton tragique que tu prenais, je sentais réellement le drame sans fin que cette fille, à qui on a tout caché jusqu’à son mariage, subissait.
    Jeanne est finalement spectatrice de sa vie, c’est une marionnette qui comprend toujours trop tard les évènements de sa vie. Et on sent dans ta voix, Romy, l’aigreur monter dans l’esprit de Jeanne ; cela est vraiment intéressant.

    Un passage m’a particulièrement plu, celui (au chapitre 7 je crois) où le curé condamne fermement la bonne, enceinte du mari de Jeanne, alors que le mari, lui -parce que c’est un homme et un aristocrate- se voit pardonné immédiatement par le curé… C’est là que l’on sent le pouvoir de l’Eglise sur la vie quotidienne des gens, et aussi l’alliance entre cette Eglise et l’aristocratie rurale.

    Sinon, j’ai trouvé que le fils de Jeanne (“Poulet”) était très actuel dans son personnage : arriviste, cupide, individualiste… bref, un peu le reflet de notre société actuelle il me semble.

    Encore merci Romy pour cette belle lecture. J’espère vraiment que tu vas pouvoir te remettre à lire.

    Amicalement, Professeur Tournesol

  15. Bonjour,

    Merci pour cette traduction et bravo pour votre français !

    (pour vous faire progresser, je vous signale quelques petites fautes d’accord du pronom possessif au pluriel – on dira ainsi “toutes ses nouvelles” et “tous ses livres” -, ou encore celle-ci : on dit “excusez-moi” plutôt que “m’excusez”, mais le reste est très bon, notamment le vocabulaire et la syntaxe ! Tous mes encouragements !)

    Amicalement,

    Augustin

  16. Augustin, m’excusez!
    La traduction pour “stiv le 2 avril 2008”:
    Merci pour Maupassant!
    Je ne connais rien mieux pour l’étude de la langue française, que les audiolivres de Maupassant, particulièrement sa nouvelles.
    J’espère un jour collectionner toutes son livres.

  17. • • •More