Les Sabots de Noël

Les Sabots de Noël

Conte à ne pas mettre dans toutes les oreilles : âmes sensibles s’abstenir.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Gabriel Fauré, Requiem Op.48 – 7. In Paradisum (European Archive, domaine public).

Livre ajouté le 24/12/2019.
Consulté ~4 219 fois

Lu par Pomme

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Vous êtes bien prudente, Marcelle!
    Oui oui l’année 2020 sera encore bien remplie de lectures. J’attaque gaillardement ma 11è année sur le site!
    Meilleurs voeux à vous aussi, Marcelle.

  2. Je tiens compte de votre mise en garde et n’écouterai pas ce conte, mais je veux surtout vous remercier pour tous les enregistrements que j’ai tant de plaisir à écouter tout au long de l’année. Je découvre des auteurs que je n’aurais probablement jamais lus, merci .
    J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et je vous souhaite une très belle année 2020 aussi bien remplie que 2019, pour notre plus grand bonheur à tous. Marcelle

  3. Merci pomme à croquer
    Merci pour ces heures données
    Recevez nos amitiés
    Receuillez nos félicités
    Comme cadeau de fin d’année

    Maintenant,voici beaucoup mieux mais écrit par Vian

    Je voudrais que tu sois là  

    Que tu frappes à la porte

    Et tu me dirais c’est moi

    Devine ce que j’apporte 

    Et tu m’apporteais toi.

     

    Boris Vian 

  4. Dame Pomme
    Je viens à l’instant même de terminer l’écoute de la troisième ( ?) nouvelle d’E. Haraucourt lue admirablement par vous.
    Pour être franc, et en dépit de votre mise en garde préliminaire, s’il fallait que le menu pour Noël contienne de la vivisection, je préférerais vous entendre relire le chapitre de tonalité comique sur la médecine de Bouvard et Pécuchet, relatant la tentative de vivisection sur un chien qui, fort heureusement, est aussitôt interrompue par la fuite de l’animal.
    Mais on ne peut quand même pas tout attendre du barbu Noël, n’est-ce pas, Dame Pomme ?
    Au-delà de l’aspect poignant du texte – La peur « Les sabots de Noël » [et je confirme que le pathos et l’horreur y foisonnent], j’ai particulièrement apprécié la mise en scène comique de la vivisection. Laquelle mise en scène est enchantée de moquer le paradoxe philosophique de cette pratique si ce n’est le grotesque de la science expérimentale en cours à l’époque.
    Finalement, si je devais résumer, je soulignerais cette phrase de l’auteur :« …entre les abus qui déshonorent le monde et qui souillent la terre, nul ne m’apparaît plus odieux que celui de la force torturant la faiblesse, et la torturant à plaisir ! » qui résume tout-à fait son engagement et sa conviction.
    Au plaisir toujours vivace de vous réécouter, Dame Pomme, entre de nouvelles pages.

  5. Âme (trop !) sensible mais… très curieuse. Alors je télécharge pour… jeudi, d’autant que j’apprécie énormément cet auteur et sa lectrice. Encore un joyeux Noël , chère Pomme, et merci pour cette lecture.

  6. “Pressentiment” est peut-être le bon mot! car ce cadeau de Noël est un peu… empoisonné!!!
    Joyeuses fêtes à vous aussi Phil, et à vos proches.
    Sachez que votre fidélité m’est bien douce.

  7. Dame Pomme,
    J’avais le pressentiment qu’un enregistrement signé de vous allait apparaître bientôt, mais j’étais loin d’imaginer que ce sera un Haraucourt comme cadeau de Noêl, merci de tout cœur.
    Permettez-moi au moins, à défaut de cadeau, de vous souhaiter un joeux Noël et de vous présenter, ainsi qu’à celles et ceux qui vous sont chers, une très bonne et heureuse année 2020.
    Votre fan