La Chasse aux microbes en l'an 2000 (ca. 1900)

Mémoires d’un bacille

« L’imbécillité humaine est responsable de la prolifération des microbes tueurs » est la moralité de Mémoires d’un bacille, récit de l’ironique Edmond Haraucourt.

« Je ne suis pas un microbe ordinaire. Reconnaissez en moi le bacille d’élite, illustre entre ses congénères, auteur d’une grande œuvre. J’ai fait beaucoup déjà ; je ferai plus encore. Autant que Dieu me prêtera vie, je poursuivrai ma tâche, avec l’aide imbécile des hommes ; et tant qu’un nouveau Pasteur n’aura pas trouvé le moyen de détruire notre race puissante et prospère, la mémoire de mon génie subsistera dans la gratitude de mes arrière-neveux. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 28/05/2019.
Consulté ~2963

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.