Partir, c’est mourir un peu

Rondel de l’adieu (Poème)

« Partir, c’est mourir un peu. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Frédéric Chopin, Nocturne in B flat minor, Op. 9 no. 1, interprété par Olga Gurevich (domaine public).

Livre audio ajouté le 15/11/2019.
Consulté ~2 877 fois

Lu par Pomme

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Christine, vous n’imaginez pas l’émotion que j’ai eue en lisant votre commentaire. Ce ne sont pas vos compliments – dont je vous remercie chaleureusement! – qui la provoquent mais le bienfait que vous apportent mes lectures. J’en suis profondément heureuse.
    Je vous souhaite beaucoup d’autres voyages sereins sur le site.

  2. Un merci sincère et ému.Vos lectures, votre voix, votre diction parfaite me rassurent avant de dormir. Quand vous mettez le ton et les accents je souris. Plus d’idées noires, je ne pense plus je vous écoute et je voyage… outre la culture. Je comprends maintenant l’importance de lire une histoire pour endormir les enfants !Merci beaucoup Pomme.

  3. Oui, merci Pomme, Chopin est bien choisi pour accompagner ce poème bien connu d’Edmond Haraucourt, un peu mélancolique toutefois!
    En voici un autre, court mais si joli:
    ” Les plus beaux vers “