Composition personnelle à partir de : - Tombe Hawkins, par John Wheeler, RecordAGrave.com (licence CC-BY-3.0). - The sun's heat, par Gianni Del Bufalo (licence CC-BY-2.0)

Dans la chaleur d’août

« – Voilà ! Que pensez-vous de ça ? » dit-il, avec une évidente fierté. L’inscription sur la pierre tombale, que je pus lire pour la première fois, était la suivante :

EN MÉMOIRE DE JAMES CLARENCE WITHENCROFT […]

Pendant un moment je restai silencieux. Puis un frisson glacé parcourut ma colonne vertébrale. Je lui demandai où il avait vu ce nom.
– Oh, je ne l’ai vu nulle part, répondit Mr. Atkinson. J’avais besoin d’un nom, et j’ai mis le premier qui m’est venu à l’esprit. Que voulez-vous savoir ?
– C’est une étrange coïncidence, mais il se trouve que c’est mon nom. »

Dans la chaleur d’août (August Heat) est paru en 1910 dans le recueil Midnight House and Other Tales.
La nouvelle a été adaptée plusieurs fois comme pièce radiophonique, notamment dans l’excellente émission de CBS Radio Suspense ! en 1945.

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Composition personnelle à partir de : - Tombe Hawkins, par John Wheeler, RecordAGrave.com (licence CC-BY-3.0). - The sun's heat, par Gianni Del Bufalo (licence CC-BY-2.0).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

Traduction : Vincent de l’Épine pour Litteratureaudio.com.

Références musicales :

Scott BuckleyThe Summoning (Music promoted by Chosic, licence CC-BY-4.0).

Livre ajouté le 04/08/2021.
Consulté ~2 969 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. WEDLEY… Bonjour !
    Nous en avions déjà parlé… 3 volumes pour plus de 3300 pages… 162 nouvelles distribuées en 12 thématiques… et tout un appareil critique et documentaire… C ‘ est la refonte des 10 volumes… un par thématique… publiés en ” Pocket ) entre 1978 et 1981… Deux thématiques ont été rajoutées et 45 nouvelles… et tout e la documentation…
    Ça se trouve… difficilement aujourd ‘ hui… et assez couteusement… 😧… chez” OMNIBUS “… Un tresor pour l’ amateur de ce genre…
    Ce mot… PUITS… je l ‘ ai souvent présent à l’ esprit… Une citation… lue un jour… en exergue d ‘ une page de catalogue de livres…
    ” C’ est maintenant … à l ‘ instant même… que tu dois creuser le PUITS de ta JOIE “… Je crois que ça vient d’ un moine zen des temps anciens… Mes recherches Internet….n ‘ ont rien donné… Peut-être qu’ AHIKAR… qui est… lui… un vrai puits de culture ( je n ‘ ai jamais fait rien autre que sautiller ) en sait-il plus ?
    Bonne journée…

    1. Ps…
      Vous pouvez faire l ‘ impasse sur ” Cent auteurs évoqués par Howard Phillips LOVECRAFT “…
      Pas inintéressant… mais pas indispensable… Seuls les idolâtres de HPL…
      Auteurs évoqués par LOVECRAFT… qui lisait beaucoup… dans sa correspondance… Ça va des grecs antiques à Marcel PROUST et James JOYCE… Des jugements parfois bien surprenants… Ceux sur STEVENSON… tout particulièrement… qu ‘ il considère plutôt dedaigneusement ! 😲… STEVENSON !!!

  2. Merci Sautillant de votre compassion pour notre ami James Clarence.
    Heureux que cette nouvelle vous ait plu, nous avions échangé à ce sujet il y a quelque temps et j’étais impatient d’avoir votre avis.

    1. Bonjour… WEDLEY !
      Voici la notice qui précède cette nouvelle dans ” La grande anthologie du fantastique “…
      ” Toujours sur le thème de l ‘ avenir inscrit dans le présent, voici une nouvelle où le destin reussit un doublé assez diabolique. HARVEY y témoigne- pour la deuxième fois dans ce recueil – de l’ excellence de sa plume, maîtrisant à la fois ce genre difficile qu ‘ est la nouvelle ultra-courte à chute et cette technique savante qu’ est la narration au présent immédiat, sur le mode du vecu .
      Il y a aussi des paradoxes temporels en miroir, aussi compliqués qu ‘ on peut en trouver dans la science-fiction la plus sophistiquée, et dont la moindre n’ est pas la chute elle-même, occultée parce que le mode de narration choisi ne permet pas de la raconter. Le miracle est que l ‘ architecture du récit ne s’ impose jamais aux dépens de l ‘ inspiration : créer dans un état second, se promener sans savoir où l’ on va, ce sont des phénomènes qui montrent bien d ‘ entrée de jeu que nous ne sommes pas libres, et que dès lors il est vain d’ essayer d ‘ échapper à son destin. L’ aberration spatiale prépare et justifie l ‘ aberration temporelle “.
      Je recommande encore une fois à l’ amateur de littérature fantastique que vous êtes cette inestimable anthologie qui n ‘ est pas qu’ une collection de textes… Chaque texte est précédé d ‘ une presentation et chaque auteur a droit à une notice bien renseignée… biographie bibliographie filmographie etc… Un grand MERCI aux deux maîtres d’ oeuvre… Jacques GOIMARD et Roland STRAGLIATI…
      Puisque j ‘ y suis… Je viens de relire ” Épouvante et surnaturel en littérature” de LOVECRAFT… très intéressant essai… et cette lecture m’ a permis d ‘ apprendre la récente publication de ” 100 auteurs évoqués par Howard Phillips LOVECRAFT ” de Jacky FERJAULT… Peut-être que cela peut vous interesser… si vous ne connaissez déjà.
      Cordial salut… WEDLEY *!

      1. Merci Bondissant,
        Vous êtes un puits de culture dites donc. Merci pour cette référence très intéressante à “la grande anthologie du fantastique” ; je confesse n’avoir pas lu cet ouvrage. Concernant “Epouvante et Surnaturel”, vous vous doutez bien qu’il s’agit d’un de mes livres de chevet ! C’est lui qui m’a fait découvrir M.P. Shiel, Ambrose Bierce, W. H. Hodgson, et tous ces maîtres du fantastique un peu tombés dans l’oubli de nos jours.

  3. Bonjour…
    Comme cet infortuné James Clarence WITHENCROFT… vous pouvez être très content de votre travail… le fourrer dans votre poche… et partir vous baguenauder dans les rues… mais… GARE !

    1. WEDLEY (? )… Bonjour…
      Je suis troublé… Vincent- Chrétien… lis-je sur votre profil… quelques jours après qu ‘ une remarque que je m’ étais déjà faite… me soit revenue à l ‘ esprit… Vin… sang… épine… quelles connotations christiques !… Et là… ce… Vincent – Chrétien ! Troublant… oui…
      En attendant… bonne fête des Rameaux… le pain blanc de JESUS… avant le pain noir… quelques jours plus tard… et la PAQUE… apocalyptique ( dans le sens originel du mot apocalypse… devoilement… revelation )…
      Concernant ce texte… ” Dans la chaleur d ‘ Août “… il y a dans ” La grande anthologie du fantastique “… un intéressant commentaire… que je me promets de vous faire lire depuis des mois… mais la flemme…
      Cordial salut… WEDLEY ! ( ? )…

  4. Merci beaucoup, j’apprécie vraiment votre diction et votre voix. De plus vous traduisez des livres, chapeau bas.
    Ce qui n’est pas évident en réalité, j’ai parfois du mal à écouter certains DDV ce qui me prive de certains romans ou auteur.

  5. Merci Lïat, heureux que cela vous ait été “so sweet” ! Je ne sais pas si James Clarence Withencroft sera du même avis que vous :-).
    Je me suis bien amusé à réaliser ce petit enregistrement, cela faisait longtemps que je lorgnais vers cette petite nouvelle étrange. J’espère qu’elle plaira à nos audio-lecteurs. Merci de vos encouragements !