The Time Machine, par Alexander Moffat (licence Cc-By-2.0)

La Machine à explorer le temps

• • •More

« Dans les ténèbres intermittentes, je voyais la lune parcourir rapidement ses phases et j’entrevoyais faiblement les révolutions des étoiles.
Bientôt, tandis que j’avançais avec une vélocité croissante, la palpitation du jour et de la nuit se fondit en une teinte grise continue. Le ciel revêtit une admirable profondeur bleue, une splendide nuance lumineuse comme celle des premières lueurs du crépuscule ; le soleil bondissant devint une traînée de feu, un arc lumineux dans l’espace ; la lune, une bande ondoyante et plus faible, et je ne voyais plus rien des étoiles, sinon de temps en temps un cercle brillant qui tremblotait. »

Roman fondateur de la science-fiction paru en 1895, La Machine à explorer le temps est une vertigineuse plongée dans le monde du 8.028ème siècle, et bien au-delà encore.
Barjavel s’en est ouvertement inspiré dans l’un de ses plus beaux romans, Le Voyageur imprudent. Roman d’aventure, l’œuvre est aussi une réflexion sur la nature du temps et de l’espace, et sur l’avenir de la race humaine : à la fin du XIXème siècle, en plein capitalisme triomphant, H.G. Wells s’interroge d’une façon troublante sur les conséquences à long terme sur l’homme du progrès technique et des évolutions sociales.

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

MuswayStudio, Epic Action (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0)

Livre audio gratuit ajouté le 01/01/2017.
Consulté ~22204

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

30 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Félicitation Vincent, d’abord très surpris du ton lent!
    Cependant, cela convient parfaitement à cet ouvrage.
    Écoute, extrêmement agréable.
    Merci de tout coeur!!!

    1. Bonjour Rudrashka, et merci de vos encouragements !
      C’est vrai que pour cette lecture, j’ai adopté un ton plus lent qu’à l’ordinaire, et à vrai dire je ne saurais trop vous dire pourquoi 🙂 Peut-être pour prendre un peu le temps d’explorer le temps.
      En tout cas, heureux que cette lecture vous ait plu et à très bientôt !

  2. Merci Lucie, heureux que cette lecture vous ait plu ! C’est vraiment un grand texte de science-fiction, et dont l’émotion n’est jamais absente.
    Il y a plein de très bonnes choses d’H.G. Wells sur notre site, vous avez encore de belles découvertes en perspective !

  3. Cher Vincent, vous êtes tout excusé ! Je me suis dit que sur un enregistrement non récent, les messages ne vous remontaient pas forcément, ou en tous cas ne sautaient pas aux yeux. Et vu tout ce que vous nous offrez, il faudrait être de bien mauvaise composition pour vous faire des reproches!

  4. Merci EclatDuSoleil !
    Oui, les textes de H.G. Wells restent très modernes dans leur façon d’aborder la science-fiction, et notamment ses aspects sociaux ; le tout avec une intrigue solide et un suspense très maîtrisé (on n’oubliera pas la recherche frénétique de la machine disparue en l’an 802.701 !).
    Veuillez excuser ma réponse tardive, je ne vois votre message que ce matin.
    En vous souhaitant d’enthousiasmantes découvertes sur notre site !

  5. Cette pépite avait échappé à ma sagacité, je l’ai retrouvée il y a quelques jours dans mes signets, et dévorée dans la foulée ! Un très bon moment d’écoute, avec un texte qui en effet fait frissonner, mais aussi réfléchir. Il n’a pas pris une ride. Quant à votre lecture, cher Vincent, on ne s’en lassera jamais. J’adore l’intro musicale des chapitres, pas trop longue, juste ce qu’il faut pour reprendre son souffle et, mentalement, tourner la page. Bref, merci, merci, merci.

  6. Merci Coraline,
    Je suis heureux de vous avoir fait peur ☺
    Et aussi que vous ayez apprecié cette lecture.
    A bientôt peut-être pour un autre voyage.
    Merci d’avoir pris le temps de me laisser ce petit mot.

  7. • • •More