E. T. A. Hoffmann, autoportrait

La Femme vampire

« Le comte Hypolite était revenu exprès d’un voyage lointain pour prendre possession du riche héritage de son père, qui venait de mourir. Le château patrimonial était situé dans la contrée la plus riante, et les revenus des terres adjacentes pouvaient amplement fournir aux embellissements les plus dispendieux.
Or, le comte résolut de réaliser et de faire revivre à ses yeux tout ce qui avait, en ce genre, frappé le plus vivement son attention dans ses voyages, principalement en Angleterre, c’est-à-dire tout ce qui pouvait se faire de plus somptueux, de plus attrayant et de meilleur goût. […] »

Traduction : Henry Egmont (1810–1863).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : E. T. A. Hoffmann, autoportrait domaine public
Livre audio gratuit ajouté le 09/08/2009.
Consulté ~27578

Lu par Alain Couchot

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. C’est une lecture très vivante, passionnée et passionnante ! Un exemple en tant que lectrice, un bonheur en tant qu’auditrice. Il est dommage que vous semblez avoir arrêté de publier sur ce site.

  2. Permettez-moi de répéter mon compliment : j’ai, depuis cet aout 2009, écouté beaucoup de lectures de narrateurs différents. Celle-ci reste ma favorite.

  3. Quant à moi, je suis aussi tout impressionnée!!!! Sa voix est extraimement magique et charmante! Merci à vous, l’auteur sous le sombre voile… 😉

  4. C’est la première fois que je me lance dans l’écoute d’une lecture d’un texte fantastique sur les vampires. Je ne le regrette pas.
    Félicitations !!! Votre voix correspond tout à fait à l’attente de ce type de texte. Elle joue à merveille avec les différentes couleurs de ton qu’elle possède afin de les mettre au service d’une lecture superbe.
    A quand votre prochain enregistrement pour vous écouter à nouveau dans de nouvelles aventures?

    Pascale

  5. Un Conteur né ce cher Alain !
    De la dramaturgie dans la voix, du suspens, de la douceur ou de la fureur, de l’élégance surtout …
    Une voix distinguée et claire qui sait faire vibrer nos sens à l’écoute de son récit.
    Mille bravos !
    Et merci.

  6. Bonjour Alain
    merci pour cette lecture tres vivante, expressive- votre voix est c’est vraie distinguee, je dirais meme aristocratique et colle bien a l’ambiance du recit.
    merci encore
    brigitte

  7. Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos commentaires !
    Pour répondre à Clara : je ne suis pas acteur, et j’ai réalisé la lecture d’une seule traite, en supprimant les “coquilles’ au montage.
    Alain

  8. Bonjour,
    C’est la première fois que j’entends votre voix et je l’adore!
    Vous êtes acteur? Je cherchais le qualificatif pour caractériser votre intonation et c’est superstrudel qui l’a trouvé : distinguée, c’est cela, distinguée.
    Je me suis vue au coin du feu, un soir, chez des amis. Un inconnu est dans l’assemblée et propose de raconter une histoire…Arf, que c’est agréable, même par ces chaudes journées d’été!

    J’attends votre prochaine prestation avec impatience. Vous risquez de devenir mon nouveau chouchou, le défi est lancé! IoI
    Bien cordialement,
    Clara

    PS: je vais peut être oser me lancer dans l’aventure d’une lecture. Je voudrais poser une question : avez vous fait votre enregistrement d’une traite ou l’avez vous divisé en plusieurs morceaux pour éviter les “coquilles”?
    Merci pour la réponse.

  9. Un conte ténébreux et captivant, une lecture enjouée et un timbre distinguée collant parfaitement au récit, mais surtout, surtout….

    …Une voix de méchant effroyablement sardonique! NIARKNIARKNIARK!!

    j’adore, bravo!