Phidias - Apollon du Tibre

L’Iliade

« Je veux lire en trois jours l’Iliade d’Homère,
Et pour ce, Corydon, ferme bien l’huis sur moi. » (Ronsard)

Suivons l’exemple de Ronsard, pour ces batailles palpitantes, pour ces dieux, si humains dans leurs caprices et leurs petites mesquineries, mais surtout pour ce sens profond de la compassion face à la destinée humaine et à la mort :
« Magnanime Tydéide, pourquoi t’informes-tu de
ma race ? La génération des hommes est semblable à celle des feuilles. Le vent répand les feuilles sur la terre, et la forêt germe et en produit de nouvelles, et le temps du printemps arrive. C’est ainsi que la génération des hommes naît et s’éteint. » (Chant 6)

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 05/05/2011.
Consulté ~116 972 fois

Lu par Ariane

Suggestions

28 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup pour cette lecture, en pleine révision pour mes épreuves l’Iliade me donne une bonne distraction ! Moi qui suis passionné d’histoire et notamment d’histoire militaire l’Iliade et l’Odyssée sont des sources inépuisables pour moi.
    Par ailleurs j’envisage l’enregistrement de la guerre du Péloponnèse par Thucydide y’a t-il des intéressés ?

  2. mdr comme ca au moins on a pas le suplice de lire le livre pour le collège .moi qui suis grand fan je n’ai pas accrocher .merci

  3. Bonjour
    il y a encore quelques mois on pouvait écouter votre magnifique voix tout en regardant un magnifique tableau classique je ne souviens pas de l’auteur Comment fait-on pour retrouver ce tableau tout en vous écoutant? bravo et merci.

  4. Merci beaucoup pour cet excellent travail. Je n’avais pas pris le temps de relire l’Iliade depuis la fin de mes études. Vous écouter lire est l’un des bonheurs de mes journées. J’apprécie d’autant plus que je souffre d’une maladie qui handicape parfois lourdement mes mains et je n’ai plus, grâce à vous, le désagrément du poids du livre ni de difficultés à tourner les pages. Merci encore.

  5. Merci Madame. Transmettre des textes aux lecteurs qui lisent peu ou ne lisent plus, constitue pour nous un apport inégalable d’autant plus que les livres ne sont pas distribués partout où le Net se propose en un serviteur généreux.
    Que ces cordes qui nous transmettent ces airs continuent à vibrer en harmonieux accord!

  6. Merci, je suis souvent sur la route et vos enregistrements voyage avec moi excellente ! Encore un grand merci !

  7. Madame, vous avez le souffle hypnotique. je vous écoute au moins deux fois par semaine depuis deux mois! Quelle voix! Quel souffle! Quel monde! auriez-vous, je vous prie, la bonté de m’indiquer la traduction que vous sublimer si merveilleusement?
    Mille mercis et mille hommages à vous…

  8. Merci. Vous m’avez donné le courage de lire Homère. Merci pour la belle (lecture)interprétation. En passant, votre indifférence l’encontre du mouillement de votre chat. Me rappelle la réponse de Hölderlin à sa mère qui le pria de retourner au pays pour se faire pasteur : « Je n’aime pas Dieu, j’aime les dieux. »
    Merci encore une fois.

  9. Merci à vous ô bienfaitrice de l’humanité! Je vais me jeter de ce pas dans l’Odyssée désormais!

  10. Ping : Savoirs CDI, des ressources professionnelles pour les enseignants documentalistes » Le programme de Français au collège en livres audio (gratuits)
  11. Merci beaucoup Ariane pour nous faire partager ces oeuvres homériques (que j’écoute en faisant du vélo à l’aide d’un baladeur mp3).

    Très belle diction (c’est précieux car il n’y a pas de sous-titres).

    Quand votre chat miaule c’est parfait (j’adore les chats).

    Jean-Philippe

  12. Étant une personne très occupée, je n’ai pas pu lire ce livre. Je devais le finir pour un cours au cégep, mais je n’avais pas le temps de m’y plonger et de le lire. Merci beaucoup de votre aide !

  13. Merci encore Ariane, je viens d’achever d’écouter l’Odyssée. Bien sûr la traduction de Leconte de Lisle est délicieusement désuète, mais c’est merveilleux de pouvoir l’entendre. Vous avez enchanté mes petits-déjeuners d’agrégative de Lettres classiques pendant un mois (puisque j’avais commencé par l’Iliade…)
    Merci toujours !

  14. je me demandais si je ne pouvais pas etre en contacte avec vous Madame, tt simplement pck je pense que vs etes une passionnée, et que tt ce qui touche la mythologie grecque vs intéresse je me trompe?
    je vs remerci d avance
    mes salutation

  15. Merci pour cet enregistrement, je voulais justement le lire, mais ma vue est entrain de se dégrader et je n’ai pas de lunettes. Cette alternative est donc vraiment excellente ! Encore merci !

  16. Bonjour,

    aah, quel bonheur d’entendre l’un des premiers chants de l’humanité !
    Vous m’avez devancé, chère Ariane, car je comptais bien remédier à l’absence de ces deux textes fondamentaux, absence incongrue sur ce site ! 🙂
    Bravo pour votre lecture. Mais je me demande s’il n’y a pas quelque chose à faire sur la traduction. Celle de Leconte de Lisle a tout de même vieilli, et les plus récentes ne sont pas libres de droit… Affaire à suivre !

  17. Cher Pascal
    merci de votre gentillesse et…oui, justement, je suis en plein enregistrement intégral de l’Odyssée: vous devriez pouvoir y accéder sur ce site dans environ un mois. Bonne lecture!

  18. Un grand merci chère madame! Ce sera pour moi une immense joie de pouvoir enfin accéder à ce livre magnifique en format audio! Et si j’osais… si ce n’est pas abuser de votre gentillesse, pourriez-vous terminer l’Odyssée, vu que personne ne semble vouloir le faire… Mon bonheur serait ainsi complet! Les héros de ces deux oeuvres magistrales ont bercé mon enfance, j’en garde de merveilleux souvenirs!