Ernest William Hornung, Ce n'est pas une sinécure

Ce n’est pas une sinécure

Raffles ne s’était pas noyé à la fin de Un cambrioleur amateur (1899). Il retrouve aujourd’hui son ami Bunny, le narrateur de cette nouvelle histoire britannique Ce n’est pas une sinécure extraite du recueil Le Masque noir (1901) (qui peut s’écouter indépendamment de l’autre).

« Je suis mort et je ne crains qu’une chose, c’est qu’un accident ne me rende la vie. Comprenez-vous ? Je n’ose pas sortir… le jour. Vous n’avez pas idée du nombre incalculable de choses innocentes qu’il est impossible à un mort d’accomplir »,

déclare Raffles à Bunny qui se fait une fois de plus, sans le savoir, mais en s’en doutant, son complice, dans les négociations avec le joaillier dupé de Regent- Street…

Traduction : Henry Evie (1909).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 19/06/2014.
Consulté ~6 704 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ah, Hornung ! une vieille connaissance à moi, je l’ai mis plusieurs fois en cabane quand j’étais policeman.
    Merci, je prépare les menottes.