Mademoiselle Fleur de Lys

Mademoiselle Fleur de Lys

Ce n’est pas la première fois qu’Arsène Houssaye termine tragiquement sa nouvelle… (cf. par exemple, Les Visions de Lucia)
Mademoiselle Fleur de Lys (1885) nous plonge dans l’atmosphère du Quartier latin, des bals de « La Closerie des lilas », et aussi dans le « demi-monde »…

« Mademoiselle Fleur-de-Lys lisait des romans. Elle donnait un pleur à Octave Feuillet, un éclat de rire à Alexandre Dumas. Elle ne lisait pas Balzac, elle l’étudiait ; elle s’était barbouillé l’esprit de la recherche de l’Absolu. […] – Pourquoi donc, moi qui me suis payé tant de choses, ne me payerais-je donc pas le luxe d’aimer et d’être aimée ? »
Un luxe qui coûtera cher aux deux amants…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Mademoiselle Fleur de Lys
Livre audio gratuit ajouté le 13/12/2012.
Consulté ~9586

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci.
    Le Quartier Latin, la Closerie des lilas, intéressant contexte, que j’ai bien connu dans les années 60 quand je faisais mes études de médecine (spécialisation dans les phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents).