À vau-l’eau

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Romans


Joris-Karl Huysmans

Par la magie de son style réaliste, Huysmans réussit à nous attacher à M. Folantin, un gentil pauvre type déprimé, dégoûté de tout, obsédé par la “mangeaille”, conscient des désagréments de la solitude et refusant de l’abandonner. Tout ce qu’il essaie est voué à l’échec. Il est la préfiguration du Roquentin de La Nausée de Sartre, le modèle de l’antihéros….

« Il faut se laisser aller à vau-l’eau ; Schopenhauer a raison, se dit-il, la vie de l’homme oscille comme un pendule entre la douleur et l’ennui. […] ».

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

À vau l’eau.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 16/02/2009.
Consulté ~27 037 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

16 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Superbe lecture, vos changements de voix sont assez spectaculaires, déjà, avec (En rade, avec l’accent paysan).. Bientôt “Là-bas” ou “Ste Lidwine de Schiédam” lus par vous? Huysmans est très fort dans ses descriptions, tant de mots, d’expressions, de verbes crées, je ne m’en lasse pas. Merci à vous.

  2. Grand merci, Monsieur Depasse!

    pour votre excellente interprétation d’A Vau-L’eau,joyau de notre littérature.
    J.K.Huysmans,écrivain à nul autre pareil,abonde sans aucun doute dans mon sens,Là-Bas.

  3. Bonjour,

    Que dire car tout est parfait , le texte , votre lecture ,je suis enchanté d’ avoir découvert cet auteur ,comme bien d’ autres grâce à vous . Merci

  4. J’attends avec impatience d’autres lectures de romans de Huysmans.

    René, j’espère que prochainement vous ne ferez ce plaisir.

  5. J’ai écouté en boucle cette nouvelle du grand Huysmans lue d’une façon magistrale par René.

    Cher René,je vous félicite !!!

  6. Excellente narration, le souci de se défaire de soi par la destruction et les fausses joies est une caractéristique fondamentale de l’humain. Livres à entendre, à lire et relire la veille de son suicide…Merci !

  7. Merci Mr Depasse, votre lecture a été a la hauteur de ce livre férocement drole. Le sentier Corse, sentiers sur lesquels j’ecoute souvent vos textes lus lors de mes frequentes ballades, m’a entendu pouffer et même rire des saillies de ce texte qui pourrait être en effet pronfondement déprimant mais qui par la grace du phrasé et du vocabulaire verse le plus souvent dans le drôlatique.

  8. bonjour Monsieur Depasse
    Heureusement que vous avez une facon de lire amusante et pleine de recul sinon ce texte m’aurait donne envie de m’attacher une pierre au cou et me jeter dans l’eau.
    comme quoi tout depend de la facon dont on presente les choses………….
    bien cordialement
    shalom
    brigitte

  9. Ce livre n’est pas aussi déprimant que sa présentation pourrait laisser entendre. Il est même parfois drôle ! … et une voix qui “colle” au texte.