Jean Boccace - Le Tondu

Le Mari avare – Le Tondu

Le Mari avare, ou La Repartie (Journée VI, Nouvelle 3) est moins coquin et moins cocasse que le cocuage du souverain de

Le Tondu, ou Le Muletier hardi et rusé (Journée III, Nouvelle 2)

« À la faveur de ce silence, le palefrenier jouit à plusieurs reprises de la dame, étonnée de ce que la mauvaise humeur du roi devenait si bonne pour elle. Cela fait, quoiqu’il eût bien de la peine à s’arracher de ce bon lit, mais craignant que, s’il demeurait davantage, le plaisir ne se changeât en douleur, cet amant téméraire se leva, reprit son manteau, sa bougie, et alla promptement et sans bruit se coucher dans le sien. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 13/03/2018.
Consulté ~3696

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *