Le mari cocu

Le Mari cocu, battu et content – Le Valet joueur

Le Mari cocu, battu et content (Septième Journée, Nouvelle 7)

« Depuis cette aventure, Egano crut avoir et la femme la plus vertueuse et l’intendant le plus affectionné qu’il fût possible de trouver. Béatrix et son amoureux rirent plus d’une fois de cette scène singulière. L’aveugle prévention du mari les mit dans le cas de se voir en toute liberté. Et ils en profitèrent pour multiplier leurs jouissances tout le temps qu’Hannequin demeura à Florence, d’où il ne partit que pour aller à Jérusalem. »

Le Valet joueur (Neuvième Journée, Nouvelle 4) :

« Les dangers du goût du jeu et l’amour du vin… Fortarigue jura qu’il renoncerait à l’un et à l’autre », mais il n’y renonça pas ! »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : Le Mari cocu, battu et content, Le Valet joueur.

Livre audio gratuit ajouté le 07/10/2017.
Consulté ~44304

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *