Le Prodige opéré par l’amour, par H. Baron

Le Prodige opéré par l’amour

« Les anciennes histoires de Chypre font mention d’un gentilhomme de ce pays, nommé Aristippe, le plus riche de tous ses compatriotes, et qui sans doute eût été le plus heureux, si la fortune ne l’eût affligé dans une chose. Parmi les enfants dont il était le père, il en avait un qui pouvait le disputer à tous les jeunes gens du pays pour la taille et la figure ; mais cet enfant était si sot, si stupide, qu’on n’en pouvait espérer rien de bon. On l’appelait Galeso. Son père n’épargna rien pour réparer les défauts de la nature par une bonne éducation ; il lui donna un précepteur et d’autres maîtres, mais tout fut inutile. On ne put ni lui apprendre à lire, ni le rendre tant soit peu poli. Tout ce qu’il faisait était marqué au coin de la grossièreté ; discours, manières, même le son de sa voix, annonçaient en lui l’impolitesse et la rusticité. De là vint qu’on lui donna le surnom de Chimon, qui, en langage chyprien, signifie grosse bête. » (Cinquième Journée, Nouvelle première)

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Tomaso Albinoni, Oboe Concerto in D minor, Op.9 No.2, interprété par Paul Arden-Taylor (domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 14/10/2011.
Consulté ~10012

Lu par Corinne

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *