cimetiere

Un songe

« Quand l’obscurité s’approche, nous détournons nos regards de l’église et de ses noirs vitraux ; les terreurs de l’enfance, plus encore que ses plaisirs, reprennent les ailes pour voltiger autour de nous, pendant la nuit légère de l’âme assoupie. Ah! n’éteignez pas ces étincelles ; laissez-nous nos songes, même les plus sombres. Ils sont encore plus doux que notre existence actuelle ; ils nous ramènent à cet âge où le fleuve de la vie réfléchit encore le ciel. »

Traduction : Madame de Staël (1766-1817).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 09/02/2012.
Consulté ~9 081 fois

Lu par Angelot

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.