Pierre Jean Van der Ouderaa, Le Roi de Thulé

Le Roi de Thulé – Le Voyageur – Robert et Clairette (Poèmes)

Trois ballades de Goethe :
Robert et Clairette. « La pauvre fille se fanait comme une rose ; elle retourna un jour à la source de la forêt. « C’est ici, dit-elle, ici que j’ai vu la fleur disparaître… Où donc est l’autre, maintenant ? En quel lieu Robert et Clairette se réuniront-ils ? » »

Le Voyageur. En Italie,une chaumière habitée bâtie sur les ruines d’un temple fait rêver un admirateur de la nature.

Le Roi de Thulé, traduit par Gérard de Nerval, est extrait du Faust de Goethe publié en 1808 ; le mythe du docteur Faustus a été repris maintes fois par des écrivains et Berlioz a intégré cette ballade dans La Damnation de Faust (1845) ainsi que Gounod dans son opéra Faust (1859) :

« Il était un roi de Thulé
À qui son amante fidèle
Légua, comme souvenir d’elle,
Une coupe d’or ciselé.

C’était un trésor plein de charmes
Où son amour se conservait :
À chaque fois qu’il y buvait
Ses yeux se remplissaient de larmes. »

Traduction : Gérard de Nerval (1808-1855).

Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : Robert et ClairetteLe VoyageurLe Roi de Thulé.

Livre audio gratuit ajouté le 12/03/2012.
Consulté ~13351

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *