Goethe - Les Mysteres

Les Mystères – Die Geheimnisse

Les Mystères (Version française)

Die Geheimnisse (Version originale)

Goethe, ses mémoires et sa vie (Trad. et annotés par Henri Richelot, Tome 02, Extrait)

Dans son poème Les Mystères (1784-1785), Goethe pose un personnage, Humanus qui contient toutes les religions. Goethe laissa ce poème inachevé. Et plus tard, quand on lui demanda les raisons de cet inachèvement, il répondit simplement qu’il devançait par trop les idées de son siècle. Goethe, avec son Faust, avait déjà ouvert des voies immenses, mais il savait qu’il ne pouvait aller trop loin. Avec Humanus, un personnage qui contient toutes les religions, il s’exposait trop. Car certains auraient bien compris que cet Humanus n’était qu’un double de lui-même.

Goethe tenait tant à ce poème qu’il le plaça en tête de ses Œuvres complètes dès 1787.

« Si tous les hommes aspirent à la vérité, l’erreur est chose si commune, qu’elle étouffe de partout la vérité. Ceux qui possèdent la Vérité sont si rares, qu’à peine apparus, ils sont étouffés sous la masse de ceux qui proclament des vérités contraires, à commencer même par : la Vérité n’existe pas. »

Traduction : Jacques Porchat (1800-1864).

Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : texte en allemandtexte en français., Goethe, ses mémoires et sa vie.

Illustration :

Hermann Linde (1863-1923)

Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Clavier Bien Tempéré Livre I en Do majeur, BWV0846: I. Prélude No. 1, interprété par Ralph Kirkpatrick (1962, domaine public).

Johann Sebastian Bach, Passion selon Saint Matthieu Première Partie, BWV0244: I., interprété par les ensembles Münchener Bach Chor, Münchener Chorknaben, Münchener Bach-Orchester, dirigés par Karl Richter (1958, domaine public).

Quelques bruitages extraits de Freesound.org.

Livre audio gratuit ajouté le 29/01/2015.
Consulté ~12198

Autres projets collectifs

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Déniel

    Le fichier disponible à l’écoute contient l’intégralité du poème inachevé de Goethe.

    Amitiés, 🙂

    Ahikar

  2. merci Sandrine et Ahikar de nous faire découvrir ” les mystères ”
    Serait-il possible de prolonger cet extrait, même si comme il est dit, cette oeuvre est resté inachevée.
    Ce serait formidable.
    Merci

  3. Merci Anne pour votre commentaire.
    J’avoue trouver le poème plus beau dans sa langue originale, même si cela a été assez difficile car je manque de pratique.
    Cela dit, Ahikar rend très bien la version française. 😉

    Je souhaite une bonne écoute à tous nos auditeurs francophones et germanophones.

    Amicalement.