Judith Gautier

Zuleïka – Bilkis – Leïla

Judith Gautier, sœur d’Estelle, l’épouse d’Émile Bergerat (récemment sur le site), fille de Théophile Gautier (nombreux textes sur le site) et femme de Catulle Mendès (plusieurs histoires sur le site) a beaucoup voyagé et s’est spécialisée en littérature et civilisation chinoises, japonaises et moyen-orientales. Son œuvre exotique l’a rendue célèbre et ses récits ont la perfection de ceux de son père qui disait d’elle : « C’est le plus parfait de mes poèmes ».

Fleurs d’Orient (1893) est un recueil de dix-huit contes, genre Mille et une Nuits, dont nous proposons :
Zuleïka, femme de Putiphar, outragée par le mépris de son amant : « Ce jour-là, morne, pâlie, la tête basse, plus écrasée que jamais sous le poids de son vain amour, elle errait lentement au bord du Nil. »

Bilkis, devenue la femme de Salomon : « S’il n’est que roi, dit-elle, il acceptera les présents et n’envahira pas notre territoire ; s’il est vraiment mage, il les refusera, car il ne doit désirer rien de plus que nous voir embrasser ses principes. J’éprouverai d’ailleurs si son regard sait démêler la vérité du mensonge. »

Leïla, un Roméo et Juliette oriental : « Leïla était debout au milieu de la tente, attachant à son front une guirlande de pièces d’or, le visage penché vers un miroir qu’une esclave agenouillée tenait devant elle. En présence de cette merveilleuse beauté, Keïs ne put supporter son émotion ; il tomba sur le sol sans connaissance. La jeune fille alors se retourna, et, pleine de surprise, se pencha vers Keïs. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 17/04/2013.
Consulté ~8303

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.