Jules Verne en 1892

Une ville flottante

• • •More

« Le 18 mars 1867, j’arrivais à Liverpool. Le Great-Eastern devait partir quelques jours après pour New York, et je venais prendre passage à son bord. Voyage d’amateur, rien de plus. Une traversée de l’Atlantique sur ce gigantesque bateau me tentait. Par occasion, je comptais visiter le North-Amérique, mais accessoirement. Le Great-Eastern d’abord. Le pays célébré par Cooper ensuite. En effet, ce steam-ship est un chef-d’œuvre de construction navale. C’est plus qu’un vaisseau, c’est une ville flottante, un morceau de comté, détaché du sol anglais, qui, après avoir traversé la mer, va se souder au continent américain. […] »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 14/02/2011.
Consulté ~30443

Lu par Orangeno

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. GEP, je vois que vous semblez vraiment apprécier Jules Verne, de fait je ne sais que vous dire de plus !

    Yves, je suis heureuse de vous avoir fait découvrir une aventure de Jules Verne. Merci pour vous compliments qui me touchent beaucoup. En espérant vous faire rattraper le temps perdu avec d’autres lectures.

    Bonne continuation
    Orangeno

  2. Chére Orangeno quel drole de nom…….???
    J’ai découvert grace à vous cette oeuvre de Jules Verne qui m’était complétement inconnue.
    Je l’ai appréciée avec grand plaisir.
    Il faut dire que vous etes une liseuse exceptionnelle et que vos lectures sont si agréables que chaque fois je rentre dans l’histoire et en devient accros.
    Votre talent n’y est pas pour rien.
    Toujours est il,que je vais vous écouter encore sur 5 semaines en ballon que je ne connait pas encore et le plaisir de vous écouter sera encore au rendez vous.Merci pour ce que vous faite.
    Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir Jules Verne pendant ma jeunesse je rattrape le temps perdu grace à vous.
    Tres cordialement.
    Yves.

  3. On croit connaître les oeuvres principales de Jules Vernes et pourtant … grâce à vous on en découvre de nouvelles et d’une manière tellement agréable !
    Merci pour l’excellente lecture