La Musique de l’Ascenseur

Donneur de voix : Richard Keller | Durée : 5h 42min | Genre : Romans


Musique ascenseur

Lorsque j’ai écrit La Musique de l’Ascenseur, une musique trottait dans ma tête. Au paradis des jazzmen, Miles Davis jetait ses notes comme d’autres des pétales de roses… Le virus m’a saisi et ne m’a plus lâché. Même après le mot « Fin », sa trompette magique fait encore vibrer mes tympans.
C’est l’histoire d’une addiction, d’une addiction contagieuse. Je souhaite vous entraîner avec moi dans cette aventure. J’espère vous égarer comme les protagonistes m’ont baladé sans crier gare.
Ce roman est aussi une déclaration d’amour à cette musique inventée par des hommes traités en esclaves.
Joël, Jack, Jean-Pierre, Robert, Thierry, Judith, Juliette et tous les autres vous invitent à ce voyage au pays du Jazz.
Ayant vécu immergé jusqu’à l’obsession dans ce roman, plus qu’un passage de relais, je vous passe le flambeau, pour que brille longtemps autour de mes mots, les notes de Miles et surtout la flamme du Jazz.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Musique de l’Ascenseur.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 01/02/2012.
Consulté ~15 751 fois

Lu par Richard Keller

Suggestions

22 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour Edwige,

    Je m’excuse de ne pas vous avoir répondu plus tôt, j’étais aux USA pour un long périple.
    Malheureusement mes ouvrages ne sont plus proposés à la vente, et c’est la raison qui m’a poussé à les proposer en version audio.
    Amicales pensées.

    Richard KELLER

  2. Merci Monsieur Keller de rendre disponible des ouvrages qui ne le sont plus en librairie… quel dommage de ne pouvoir faire partager le bonheur de vous lire quand on est pas adepte de l’audio !
    Edwige

  3. Merci pour ces moments merveilleux d’un “polar” bien conçu avec une énigme résolue par l’obstination d’un bon flic
    J ‘ai adoré !!!

  4. Bonjour Diane,

    Merci pour ce retour d’écoute. Je suis très heureux d’avoir contribué à ce bon moment.
    Je vous souhaite encore du plaisir parmi tous les ouvrages offerts aux oreilles de nos audio lecteurs.

    Amicales pensées savoyardes.

  5. Détestant le jazz, j’ai longtemps hésité avant de l’écouter… de peur notamment d’avoir du jazz en musique de fond.
    Je me suis décidée… et j’ai été prise dedans, au point de penser : quelle torture, ces romans audio, impossible d’aller vite voir les pages de la fin pour soulager un peu le suspense…
    Et à la fin de l’écoute, je me suis même demandé… mais à quoi ressemble ce morceau ?!
    Très chouette roman, et cauchemars très rigolos (la marmite à confitures, le siphon de l’évier…). Merci une fois encore monsieur Keller !

  6. Celui la je ne suis pas pret de l’oublier. pour moi c’est une merveille.Que du bonheur Merci de tout coeur. AMITIEES SINCERES

  7. Il y a un article sur Davis dans auto-blog,si vous n’etes pas capable de le trouver donnez- moi une adresse internet ou je pourrais faire le transfert, c’est un peu spécial…

  8. Bonsoir Bijou,

    Je vous remercie pour votre commentaire et surtout votre fidélité. Sagol vous fait un petit clin d’oeil amical.

    A très bientôt.

    Richard KELLER

  9. j’ai beaucoup apprécié ce livre plein de rebondissements et de suspens; J’ai téléchargé les autres livres écris par vous et c’est un réel plaisir de retrouver Sagol présent dans vos autres livres.
    Continuez c’est très agréable.
    Merci

  10. Bonjour Jocelyne,

    Nous parlons le même langage,celui du jazz. Votre commentaire me touche d’autant que c’est cette atmosphère que je souhaitais évoquer.

    Vous m’avez apporté un rayon de soleil supplémentaire et je vous en remercie.

    Amicales pensées savoyardes.

    Richard KELLER

  11. Merci Mickael,

    Je suis heureux de vous aider en vous transportant dans mon univers. Sachez que ce bonheur est partagé.

    Amicalement.

    Richard KELLER

  12. … Je viens de le terminer … merci pour ce nouveau livre …, j’espère effectivement qu’il vous en reste pleins dans votre besace.
    J’ai la chance de pouvoir voyager dans votre univers tout en travaillant, les journées, face á mon ordinateur, passent ainsi beaucoup plus vite, …
    Salutation

  13. Cher Trollus,

    Me voila ravi de vous avoir embarqué dans mon univers. Effectivement c’est un voyage particulier au pays de l’obsession, de l’addiction et de la perversion.
    L’ambiance est la clé de voûte de l’histoire.
    Je suis heureux de vous avoir transmis cette mélodie qui maintenant trotte un peu dans votre tête.
    Sachez que c’est pour procurer de tels moments que je diffuse mes romans sur Littérature Audio. Votre retour me réchauffe le cœur et me donne envie de continuer à raconter mes petites histoires, juste pour partager le plaisir.

    Amitiés et remerciements cher Jean.

    Richard KELLER

  14. Le voilà terminé, je serai bref en disant avec simplicité, qu’une fois de plus j’ai adoré!

    Un voyage où vous nous menez dans un univers très particulier…
    Étrange et réelle, noir par moments, coloré à d’autres, On retrouve une ambiance entrainante de par les événements, nous tenant en halène…
    Bref, je n’ai pas la même facilité que vous à exprimer des émotions, des faits et mes ressentis!
    En vous remerciant profondément pour cette histoire…
    Et pour la petite mélodie qui trotte dans ma tête!

    MERCI à vous et au plaisir de vous réentendre…

    jean

  15. Cher Jean,

    Je suis heureux d’atteindre mon but : vous divertir. Et aussi comblé par vos commentaires.
    Sachez que chaque fois le plaisir est au bout de vos mots.
    Encore un grand merci.
    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  16. Bonjour,
    Après les orages maléfiques, c’est mon deuxième.
    Je ne l’ai pas encore fini, mais je suis déjà complètement pris dedans!
    Je tenais à vous remercier pour le fait de partager vos œuvres, mais aussi le fait de les lire car c’est un grand bonheur que vous nous offrez là!
    En vous remerciant donc chaleureusement, et vous souhaitant bonne et longue continuation…

    Jean.
    Et comme le dit Gérard, non, on ne s’ennuie pas!