Heinrich Von Kleist, Der Findling

L’Enfant trouvé

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un écrivain allemand, poète, dramaturge et essayiste qui a signé, entre autres, Le Tremblement de terre du Chili et L’Enfant trouvé dont la rédaction (sujet, lieu, personnages, action) rappelle curieusement les nouvelles de Boccace qui ont vu le jour cinq siècles plus tôt.

« Arrivé hors des portes de la ville, il considéra pour la première fois avec attention le jeune enfant. Il était d’une beauté assez remarquable : ses cheveux noirs tombant en boucles se jouaient sur son front et ombrageaient un visage sérieux, dont l’expression ne changeait point. Piachi lui fit plusieurs questions auxquelles il répondit très brièvement. Silencieux et rentré en lui-même, il promenait des regards pensifs tout autour sur la campagne. De temps en temps il tirait de sa poche une poignée de noix, et tandis que Piachi, tout entier à sa douleur, essuyait les larmes qui inondaient ses yeux, il les cassait entre ses dents avec une vivacité un peu sauvage. »

Ne croirait-on pas lire des lignes du Décaméron : « Déjà à l’âge de quinze ans il fut, grâce à ces moines, en proie à la séduction d’une certaine Xaviera Tartini, maîtresse de l’évêque ; et quoique les vives représentations de ses parents l’eussent engagé à rompre cette liaison, Elvire eut plusieurs raisons de croire qu’il n’y avait point renoncé tout-à-fait. » ?

Traduction : A.-I. (Adrienne J. Cherbuliez, 1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 10/05/2016.
Consulté ~5169

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.