Renoir Le couple Sisley

Frédérique, ou Un caractère parisien

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 15min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Le Couple Sisley

Frédérique Laural était une jeune sténographe, employée au ministère des Travaux Publics. Sans être précisément jolie, elle plaisait à tout le monde par un air avenant, son intelligence et sa bonté. Elle était complaisante avec tout le monde.
Deux de ses collègues étaient amoureux d’elle. Gerbert Dautefort, malgré sa richesse, avait accepté un poste sans relief dans le ministère. Il avait pour principe que tout homme, quels que soient ses moyens, doit s’astreindre au travail. Après une chute mal soignée, il était resté boiteux et marchait péniblement, parfois même avec des béquilles.
Son meilleur ami était un de ses collègues, Fabien Dauzac, ancien camarade de collège, spirituel, charmant, très travailleur et très ambitieux. Malheureusement, ses moyens, suffisants pour un célibataire, ne lui permettent pas de créer un foyer.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Frédérique, ou Un caractère parisien.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 29/05/2017.
Consulté ~4 900 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher Frédéric
    En effet, Jean de la Brète a écrit de beaux romans, que nous redécouvrons aujourd’hui, car cet auteur a été un peu oublié pendant des décennies.
    Je suis ravie que celui-ci vous ait fait passer un bon moment. J’espère que les autres ne vous décevront pas!
    Amicalement
    Cocotte

  2. Merci beaucoup, chère Cocotte, pour ce beau roman que vous lisez si bien comme d’habitude. Les idées que véhicule l’auteur sont si vraies et si actuelles : chute par l’appât du gain, résilience dans la souffrance… Encore merci !
    Bien amicalement
    Frédéric

  3. Chères Oreilles attentives
    Un grand merci pour votre encourageant commentaire, qui m’a fait bien plaisir.
    Je suis contente de vous avoir fait découvrir Jean de la Brète. Il y a d’autres romans de cet auteur dans la bibliothèque et je vais bientôt en enregistrer deux de plus. Heureusement pour nous, Jean de la Brète est un auteur prolifique!
    Amicalement
    Cocotte

  4. Encore un auteur découvert grâce à vous..sous ce pseudonyme, l’auteure nosu fait partager sa sensibilité féminine, c’est agréable à écouter, merci Cocotte d’avoir prêté votre voix une fois de plus à ces personnages tout droit sortis du Lagarde et Michard de notre lycée !!

  5. Chère Lyse
    Votre commentaire me fait très plaisir. Je suis contente que vous ayez aimé ce roman.
    @ Christiane “Le vœu de Nadia” est en réalité écrit par Henry Gréville! Les Russes se sont trompés dans le nom de l’auteur. Ce sera peut-être pour plus tard!
    Je vais donc enregistrer “Badinage”, le dernier roman de Jean de la Brète. J’espère que vous aurez plaisir à l’écouter.
    Amitiés
    Cocotte

  6. Chère Christiane
    Quelle superbe analyse de ce roman! Je n’aurais pas pu mieux le décrire.
    Il reste encore dans mon tiroir deux œuvres de Jean de la Brète, pratiquement introuvables actuellement. Je suis en train d’enregistrer “Le vœu de Nadia”. J’espère qu’il vous plaira. Je l’ai bien aimé moi aussi.
    Un chaleureux merci pour votre intelligent et sensible commentaire, qui m’a fait un grand plaisir, comme vous devez vous en douter.
    A bientôt!
    Amicalement
    Cccotte

  7. Bonjour, chère Cocotte, vraiment j’aime beaucoup cet auteur et votre façon d’en faire passer toute la finesse. J’ai trouvé ce roman beau et bien écrit, profond et fouillé mais en même temps facile à s’y concentrer. Très captivant même. Tout est touchant et sonne vrai.Je trouve qu’il y a un peu de moi dedans (lol) et que j’aurais pu l’écrire (re-lol)comme c’est souvent le cas quand une œuvre me plait beaucoup. C’est un critère de l’art réussi n’est ce pas, d’opérer une répercussion sur les fibres intimes du regardeur ou du lecteur ? Bref, on se sent plus intelligent… Merci pour votre si belle et bonne contribution à me rehausser dans ma propre estime. Bien amicalement à vous.