Mélancolie (École française, 1840)

Un réveil

Brigitte d’Eponé a perdu sa mère alors qu’elle avait quinze ans. Son père, un chercheur passionné par ses travaux, est en train d’écrire un livre et ne se soucie nullement de « perdre son temps à élever une enfant ». Il la met donc au couvent.
Lorsque Brigitte a vingt ans, la directrice du pensionnat demande à son père de la reprendre car elle a terminé ses études et il est temps, pour elle, de retrouver la demeure paternelle.
Brigitte arrive donc au Noir-Pin, mais, sans amies, avec un père indifférent, toujours plongé dans ses travaux, elle souffre de la solitude. Emportée par son imagination et ses lectures, elle attend l’amour.
Or, un beau jour, M. d’Eponé a besoin d’un secrétaire. Oh ! surprise ! Ce n’est pas un vieux savant parcheminé, mais un beau et élégant jeune homme de vingt-cinq ans.
On peut imaginer la suite, mais elle n’est pas celle que vous pourriez supposer.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 01/05/2020.
Consulté ~4 193 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Elisabeth
    Je suis heureuse de vous avoir fait connaître Jean de la Brète, dont je n’avais jamais entendu parler, moi non plus. Je crois que, maintenant, tous les romans de cet auteur sont dans la bibliothèque.
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire, qui m’a fait un très grand plaisir.
    Passez un agréable dimanche. Le beau temps est prévu dans toute la France.
    Amitiés
    Cocotte

  2. Merci chère Cocotte pour la lecture de cette histoire. J’aime beaucoup cet auteur que vous m’avez fait connaitre.
    Amitiés
    elisabeth

  3. Oui, chère Marjolaine, Jean de la Brète était un auteur très intéressant et je regrettais qu’il soit tombé dans l’oubli. Heureusement, il recommence à être apprécié et cela me fait grand plaisir.
    Je vous remercie chaleureusement pour votre commentaire, pour tous vos commentaires devrais-je dire. Ils sont très encourageants, et me font énormément plaisir.
    A bientôt!
    Amitiés
    Cocotte

  4. Chère Cocotte, merci pour cet ultime ” Jean de la Brète ” que vous nous avez offert. Quelle lecture vivante et variée, avec des personnages intéressants! Comprendre l’âme des jeunes filles dont l’imagination est livrée à l’abandon ! Décidemment cet auteur ne base pas ces romans sur une morale simpliste. C’est très heureux !

  5. Quel plaisir, chère Claryssandre, de vous retrouver au petit jour!
    Hélas! Ce roman de Jean de la Brète était le dernier, snif! A moins que notre fée Christine réussisse à dénicher une nouvelle… mais je crois bien que ce soit mission impossible!
    je vous souhaite une belle écoute, et un peu d’évasion en ce jour de fête… et nous tous confinés.
    Merci beaucoup, beaucoup pour votre aimable commentaire! Je suis très touchée de vos messages si amicaux.
    Bonne journée et continuez à prendre soin de vous!
    Amitiés
    Cocotte