Félix Vallotton, Verdun (1917)

L’Auberge de la mort

Gaston-P. Labat (1843-1908) commence ainsi L’Auberge de la mort :

« Minuit !… heure du sommeil pour les consciences tranquilles, heure d’insomnie pour ceux qui souffrent, heure du crime pour les méchants et les mauvais, venait de sonner au beffroi de la Ville Sainte. C’était en l’an de grâce mil… et quelques cents ans… Donc, le dernier coup du beffroi annonçait la mort d’un siècle et la naissance d’un nouveau. Telle est la vie : tombeau et berceau, deux béquilles qui servent l’homme à passer du temps… à l’éternité. Un hibou réveilla de son cri nocturne trois êtres qui dormaient depuis cent ans. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 09/10/2019.
Consulté ~2 392 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.