L’Étrange Cheval de bois

« – Mère ? Est-ce que la chance c’est de l’argent ?
– Non, Paul, pas tout-à-fait. La chance ? C’est ce qui fait venir l’argent.
– Alors, Papa n’est pas chanceux ?
– Non, très malchanceux, dit-elle amèrement.
L’enfant la regarda avec des yeux pleins de doute.
– Et toi, Maman, tu n’as pas de chance non plus!
– Évidemment non, si j’ai épousé un homme malchanceux !
L’enfant la regarda curieusement comme pour surprendre la vérité, mais le pli de sa bouche disait qu’elle lui cachait quelque chose.
– Eh bien, n’importe, dit-il avec force, moi, j’ai de la chance ! »

Après Jimmy, une troublante histoire, teintée de surnaturel, que celle du petit Paul et de son Étrange Cheval de bois (1926)…

Traduction : Scarabée (1934).

Licence d'utilisation : CC BY : Attribution

Remarques :

Consulter la version texte de ce livre audio : Première Partie, Deuxième Partie.

Références musicales :

Début et interlude :
Robert Schumann, Kinderszenen – Scènes d’Enfants, Op. 15: I. Des pays lointains, interprété par Annie Fischer (1962, domaine public).

Fin :
Robert Schumann, Kinderszenen – Scènes d’Enfants, Op. 15: IX. Sur le cheval de bois, interprété par Annie Fischer (1962, domaine public).

Livre ajouté le 11/01/2015.
Consulté ~7 931 fois

Lu par Christine Sétrin

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour chère emilieemilie 🙂

    Merci pour votre commentaire et votre fidélité !

    Sleepy Hollow est bien libre de droits, mais il faut dénicher une traduction qui le soit aussi…
    Je prends note pour Musaeus… Qui sait… 😉

    En attendant, dans quelques jours, si tout va bien, vous devriez pouvoir télécharger Les Contes de l’Alhambra d’Irving… L’ambiance y sera plus ensoleillée que chez Musaeus, je pense, mais vous y trouverez aussi quelques fantômes et caveaux enchantés… 🙂

    Bonne semaine,

    Ch.

  2. Un sombre conte fantastique lu par Christine Sétrin? J’ai immédiatement téléchargé le fichier malgré quelques soucis de connexion:)

    Une belle et triste histoire sur l’innocence d’un enfant face au matérialisme des adultes.

    Merci Christine!
    J’ai regardé si sleepy Hollow de Irving était libre de droit, je ne pense pas, mais il semblerait qu’il ait été inspiré de le 5 ème légende des contes populaires de Musaeus qui est sur gallica (lien ci-dessous)… Si en ces jours tristes et froids, vous êtes en panne de lecture;)

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6568666c/f243.tableDesMatieres