La Noël de Marthe – L’Aventure du pilote

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Contes


Anatole-le-braz

Écrivain breton (1859-1926) Anatole Le Braz ne célèbre pas dans ces deux contes le « joyeux Noël » traditionnel. L’un est tristement émouvant (comme l’atteste le passage cité) et l’autre a un aspect fantastique. L’auteur de langue bretonne écrivait un français parfait.

« Maintenant elle achevait de mourir à neuf ans, dans la vieille maison penchée haut sur son dos de colline où s’éparpillait, face à la mer, un calme faubourg de petite ville bretonne ; elle achevait de mourir, tandis que naissait Jésus, le Dieu de l’enfance, aux joues roses, aux boucles blondes, qu’on l’avait menée voir à la cathédrale, une nuit précédente, et qui lui avait souri si mignonnement de sa couchette de paille, sous les branches de sapin qui figuraient le toit de la crèche. »

La Noël de Marthe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)


L’Aventure du pilote.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)



> Consulter les versions textes de ce livre audio : La Noël de Marthe, L’Aventure du pilote.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 17/12/2010.
Consulté ~101 654 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. bonjour je recherche les contes et légendes de la mer d’anatole le braz je l’avais en 33t gramophe je voudrai savoir s’il a était rééditer merci de me renseigner

  2. Sauf erreur de supputation de ma part, je crois avoir deviné l’Himalaya en question. C’est le mont Everest lui-même dont l’ascension avait coupé le souffle à plus d’un grimpeur. Sachant que vous êtes doué vous aussi du sens de l’aventurisme, halte à l’escalade! Votre voix est sur le sellette. Nous en avons besoin pour d’autres lectures. Le premier gagnant est l’auditeur bien évidement. Qu’il s’en régale à son écoute sans se montrer chiche de gratitude à votre égard. Vous, le grandiose René.

  3. Salut cher René. Je vous suis toujours tout oreilles et mon égard pour vous ne faillit jamais. J’ai hâte de savoir de quel “Himalaya” est-il question dans votre réponse à Joël. Votre fidèle Naoufal.

  4. Mon cher JOEL je vous réponds “plus tard,peut-être,”,parce qu’en ce moment je lutte avec un immense Dostoievski qui tempère mon envie de m’attaquer à un autre Himalaya!Merci de votre constance

  5. MOnsieur René, J’écoute chacune de vos lectures et je suis désolé de vous ennuyer maintenant avec cela mais avez-vous prévu de nous lire la suite de Ulenspiegel de Charles d Coster? Je suis belge et ces lectures me rappellent les histoires que nous racontait notre professeur de néerlandais! Encore merci Monsieur. Joël