Maurice Leblanc, Le Fardeau

Le Fardeau

Le Fardeau, conte de Maurice Leblanc, parut dans une revue littéraire en 1894 devançant de onze ans les Arsène Lupin.

« Elle aurait pu être heureuse, mais elle ne le fut point, parce qu’elle avait beaucoup de poitrine. » est la première phrase et la dernière :
« Et elle n’ose plus prier, car la prière attirerait l’attention du Seigneur sur sa poitrine sacrilège. »

Entre les deux il n’est question que du « fardeau », c’est à dire des seins volumineux de Louise, mais rien de grivois, de licencieux ni d’érotique dans ce conte bien sage.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 03/07/2018.
Consulté ~2861

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.