Le Triangle d or

Le Triangle d’or (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 9h 5min | Genre : Romans


Le Triangle d'or

1915. Le capitaine Belval poursuit sa convalescence à Paris et, par le plus grand des hasards, surprend une conversation. Il n’y a pas de doute, la jeune et jolie infirmière adorée de tous les blessés qui sont passés par son ambulance et qu’ils appellent affectueusement « maman Coralie » est en danger. C’est d’un enlèvement dont il est question. Aidé de ses camarades, Patrice Belval réussit à la sauver. Mais pourquoi la jeune femme ne veut-elle pas entendre parler de la police, ni même de la protection que lui propose le capitaine qui l’aime depuis le premier jour où elle l’a soigné ? Elle lui défend de la revoir. De nombreux indices prouvant à Patrice que le danger subsiste, il passe outre l’interdiction… et se retrouve au cœur d’une machination infernale. De tous côtés des périls surgissent et, pour les conjurer, il faudrait à Belval l’aide de quelqu’un d’exceptionnel. Arsène Lupin en somme. Or, Lupin est mort : il s’est jeté dans la mer du haut d’un rocher. Mais sait-on jamais avec ce diable d’homme ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Triangle d’or.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 12/03/2018.
Consulté ~11 477 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

18 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci
    Grâce à vous, à votre voix chaleureuse, je reprend plaisir à écouter les aventures de ce héros !

  2. Il y a effectivement quelque chose de bizarre dans ce Triangle d’Or : dans les premiers chapitres, le Capitaine Belval nous apparaît comme un héros doué d’une audace et d’une sagacité prodigieuses. Mais dès qu’Arsène Lupin apparaît, Leblanc transforme le héros du début en une vraie nouille. Quelque chose cloche. Mais la lecture du ddv a merveilleusement mené cette barque à bon bord. Merci.

  3. cest lent ! il ne se passe pas grand chose et M Leblanc met des phrases et des phrases melodramatiques pour remplir un livre tardif basé sur une intrigue acceptable quoique tres irrealiste , mais trop delayée pour arriver a un grand nombre de signes . Etait ce édité en feuilleton ? ca expliquerait bien la chose .

    Très bien lu, bonne voix bien rythmée. tres agréable bien que desesperement long

  4. J’ai découvert Maurice Leblanc par la voix particulière de Mr Luttringer et je n’ai pas été déçu. Un polar haletant où on ne s’ennuie pas une seconde et qui ferait presque passer Conan Doyle au rayon contes pour enfants ! La lecture de Mr Luttringer m’a d’abord dérouté, puis j’y suis devenu accroc, elle est devenue comme un personnage du livre à part entière. Merci pour cette lecture !

  5. • • •More