Ernest Legouve

La Lecture à haute voix

Ernest Legouvé (1807 – 1903) fut membre de l’Académie française. À la fois poète, romancier, auteur dramatique et essayiste, il fut remarqué pour son éclectisme et sa position en faveur du droit des femmes.

Dans cet article, il promeut la lecture à haute voix comme nouvelle méthode pédagogique.

« D’où vient l’indifférence qu’on témoigne souvent à l’égard de la lecture à haute voix ? De trois erreurs. On en néglige ou on en rejette l’étude :

1. comme inutile,
2. comme encombrante,
3. comme impossible.

Examinons ces trois objections au point de vue des écoles primaires. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 10/08/2010.
Consulté ~13 187 fois

Lu par Prof. Tournesol

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. C’est avec grand plaisir que je découvre ce texte
    C’est : ” UNE PERLE ” hélas oubliée !

    En effet comme l’Anglais dit “Langue vivante ” que j’ai appris comme une langue morte , la lecture me fut enseignée de la même façon … vers 1960 ….
    soixante ans après !!!!!

    Merci Vincent de ce partage

  2. Ah, merci beaucoup à vous trois ! 🙂
    J’ai bien cherché, et je n’ai toujours pas trouvé ce fameux “Petit traité de lecture”… dommage, car je l’aurais bien lu !

    C’est vrai que ce texte est très intéressant et, comme Pomme, je trouve que ses arguments sont modernes et pertinents.
    En 2010, ce serait une petite révolution que chaque élève prenne la parole pour lire en classe, quand on sait comment se passent les cours en général… (au collège, le prof est parfois déjà bien content quand il peut s’exprimer dans le calme)

    Je vous tiens au courant si j’ai des nouvelles… et vous aussi ! 😉

    Vincent

  3. Quelle judicieuse idée que cette lecture Vincent !
    Et tout comme Bruissement et Pomme , je serais ravie d’en savoir davantage .
    Tu as éveillé notre curiosité .

    Un grand merci
    Juliette

  4. Voilà un texte qui a sa place ici!
    Quelle modernité dans les arguments pour convaincre de l’utilité de la lecture à voix haute!
    Mais, comme Bruissement, j’attends le “Petit traité de lecture”!
    Pomme.

  5. Très intéressant, cher Prof Tournesol…mais je reste sur ma faim…quels sont donc ces enseignements que cet Ernest Legouvé a proposés aux futurs instituteurs? Y-a-t-il une suite? A-t-on déniché “ce petit traité de lecture”, ces sept cours de diction qui pourraient être bien utiles?
    Merci encore Vincent