Promesses d’un beau visage, autoportrait (peinture) de Léon Bloy, 1863

Le Désespéré

• • •More

Premier roman de Léon Bloy, largement autobiographique.

Caïn Marchenoir, paria parmi les hommes, lance le plus violent des anathèmes contre ses contemporains, dans une langue savante et colorée !
Il est un catholique intransigeant révolté par le silence de Dieu et la vaine attente de la rédemption.

Le livre, qui ne connut aucun succès à sa publication, se révèle aujourd’hui être le chef-d’œuvre d’un auteur souvent cité, peu à peu redécouvert, et qui a forgé un style qui compte parmi les plus surprenants de la langue française.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Gustav Mahler, Symphonie No. 1 « Titan » en Ré majeur: III. Feierlich und gemessen, ohne zu schleppen, interprété l’Orchestre Symphonique de Columbia, dirigé par Bruno Walter (1961, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 29/03/2017.
Consulté ~9265

Lu par Pomme

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Oh OH! Le Barbon, vous aussi vous avez un style plein de passion et d’étincelles! C’est très réjouissant! Merci à vous.
    Pomme

  2. Quel style loin des clichés ! Bloy est quasi indépassable pour vous tourner d’une manière originale et frappante ce que tout le monde dit depuis que les écrivains écrivent et que les gens parlent.
    Inclinez-vous, écrivailleurs ; inclinez-vous, Goncourt à la manque (surtout les derniers Goncourt) ; inclinez-vous, paroliers sans la moindre imagination ; inclinez-vous, conférenciers et hâbleurs divers !
    Inclinez-vous vous tous qui aimez le style qui fait du bruit, des étincelles et qui vous surprend à chaque ligne !
    Nom d’une pipe, quel homme !

  3. Chère Pomme, j’aurais des questions à vous poser sur votre travail de “donneuse de voix”, accepteriez-vous d’y répondre et si oui où puis-je vous écrire?

  4. Bonsoir Antoine, vous entrez en littérature par une porte étroite: ce roman est difficile, tant par son sujet que par son style. Bravo à vous! J’ai moi aussi beaucoup apprécié le passage à la Grande Chartreuse.
    Votre souhait est à la fois touchant et drôle: la semaine prochaine, je vais passer quelques jours à Lausanne!!! Mais j’y serai bien occupée…
    Je vous souhaite de belles autres lectures sur le site.
    Pomme

  5. Bonjour Pomme,
    Un peu grâce à vous je découvre le monde de la littérature. Bloy n’a pas été facile mais le passage de Marchenoir à la Grande Chartreuse m’a permis de traverser tout le reste.
    Merci pour votre dévouement !

    Antoine

    PS Est-il possible de vous rencontrer ? (Je vis à Lausanne)

  6. Chère Pomme,
    encore un cadeau de lecture.
    Avec cette lecture, ce que je découvre de votre part , c’est une qualité que j’apprécie chez les les interprètes : servir fidèlement LE texte et non pas SE servir du texte, en se plaisant à y mettre uniquement la seule personnalité de celle ou celui qui donne la voix.
    Merci pour votre respect scrupuleux des auteurs !
    Kadour

  7. Pas trop vite, pas trop vite, frugivore Banane!
    = conseil fruité, ou fruitier, comme il vous sied!
    Et merci pour vos (très excessifs) compliments.
    Pomme

  8. Chère Pomme,
    Moi non plus je ne connaissais pas, mais comme vous êtes une lectrice extraordinaire, la plus grande de toutes, que j’ai épuisé moi aussi absolument toutes vos lectures et que je sais que ça va encore être une lecture extraordinaire de la très très grande artiste Pomme, alors JE FONCE, JE FONCE, JE FONCE !!!!!!!!!!!!!!

  9. Choco, vous foncez les yeux fermés dans cette lecture, mais je dois vous mettre en garde: ce texte est vraiment féroce, comme je l’indique sur le billet.
    Cependant je vous suis bien reconnaissante de votre si touchante confiance et de votre fidélité.
    Bien amicalement,
    Pomme

  10. Chère Pomme,

    Hélas, je n’ai pas l’honneur de connaitre cet auteur…
    Mais puisque c’est vous qui le lisez alors je n’ai aucune hésitation…
    Je le télécharge donc immédiatement pour avoir le plaisir de vous entendre le lire et pour découvrir son univers grâce à vous.
    Je vous avoues avoir écouté (et épuisé!) la quasi intégralité de vos lectures… Dès lors, je saute (automatiquement) de joie à chaque nouvelle livraison de votre part !
    Encore merci (d’avance!)
    Bien à vous,
    Choco