Fernand Toussaint - Madame O. de R. (1903)

Anna Karenine

• • •More

Deux mariages, deux couples, tel était le premier titre. Le roman oppose en effet le ménage honnête et heureux de Kitty et Levine à celui, tourmenté et malheureux, d’Anna Karenine, l’infidèle, et Wronski. Mais un troisième ménage, composé de Daria et Stépane Arkadiévitch, est d’un autre genre encore. L’amour est ainsi étudié sous de nombreuses facettes, avec toujours une grande finesse.

Tolstoï exerce un regard très critique sur la noblesse russe, et l’on découvre des personnages hauts en couleurs, à une période où les idées libérales de l’Occident parviennent en Russie.

Le personnage de Lévine, Constantin Dmitriévitch, incarne la vision de Tolstoï et ses interrogations (le nom Lévine est une référence au prénom de Tolstoï “Lev”, prénom francisé en Léon).

Traduction : Jean-Wladimir Bienstock.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

Le roman est aussi disponible sur notre site dans la traduction d’Émile Faguet, enregistrée par René Depasse en 2010.

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Violin Concerto in D major, Op. 61 – II. Larghetto, par le US Marine Chamber Orchestra.

Livre audio gratuit ajouté le 16/11/2022.
Consulté ~1083

Lu par Pomme

• • •More

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Ceusette, je suis ravie pour vous. Retirer Lévine? Mais c’est, à mon avis, le personnage principal du roman! Incroyable! Vous me semblez bien connaître la Russie. Si vous avez une suggestion de lecture à me faire, ce serait avec le plus grand plaisir, Ceusette.

  2. Vous n’allez sans doute pas me croire, mais très récemment, l’idée me trottait dans la tête que ce serait bien si Pomme nous offrait sa version d’Anna Karenine! C’est donc Noël en avance pour moi! Il faut dire que c’est un de mes romans favoris, j’avais adoré la version du regretté René Dépasse, mais vous me donnez l’occasion de le réécouter (et relire aussi).Ce roman est souvent mal compris, pas si connu dans son intégralité (récemment, une série russe a osé retiré le personnage de Lévine!). Il mérite donc d’être découverte ou redécouverte. Спасибо большое!

  3. Merveilleuse lecture (j’allais dire comme d’habitude).
    Celles-ci devraient être imposées à tous, elles font tellement de bien.
    Merci à vous, ma très chère Pomme et à bientôt, je l’espère de tout cœur.

  4. Eh! bien! votre dimanche a-t-il été illuminé, chère Fraise? Votre compliment me touche particulièrement car je sais bien que je ne prononce pas toujours correctement les noms propres russes. Oui oui, c’est ici le texte intégral, mais René Depasse n’a pas utilisé la même traduction que moi malgré ce qui est dit sur le billet. Bonnes soirées d’hiver, chère Fraise!

  5. Oh, quelle merveille, voilà que mon dimanche s’illumine ! Merci, merci ! Moi qui voulais justement relire Anna Karenine 🙂 Et vous êtes incomparable en interprétant les auteurs russes, chère Pomme (je suis en train de vous écouter lire Contes d’Italie de Gorki). C’est bien le texte intégral? Car j’ai remarqué que la version de M.Depasse a 10 heures de moins? En voilà de quoi agrémenter les longues soirées d’hiver. Passez un beau dimanche chère Pomme et au plaisir de vous retrouver bientôt. Fraise

  6. Chère Pomme…43 heures de lecture: comme vous y allez !
    Il faut vous donner un trophée ou une brillante étoile pour récommpenser
    cet immense travail. MERCI ! :*゚✲゚*:
    Je me fais une grande joie d’écouter ce long récit. Salutations amicales (~‿~) 🌸

  7. Quelle fierté pour moi, Thomas, d’apprendre que j’ ai contribué à votre découverte de la littérature russe! Avec Anna Karenine, vous allez “voir” l’aristocratie russe, mais aussi les paysans, et des histoires d’amour finement analysées. Je vous souhaite de belles heures d’écoute. Et merci pour votre si sincère commentaire.

  8. Bonjour Pomme,
    je dois reconnaître mon ignorance. J’avais tendance à assimiler la littérature russe à : Guerre et paix, que j’ai lu quand j’étais jeune.
    Mon point de vue a beaucoup changé, depuis quelques temps, quand vous avez enregistré les nouvelles de Yvan Tourgueniev qui m’ont émerveillé, et m’ont donné une toute autre vision de la littérature russe. Aujourd’hui, ce m’est donc une très grande joie de découvrir, grâce à vous, Anna Karenine dont je ne connaissais, du livre, que le titre.
    Je vous souhaite une excellente soirée,
    Amitiés,
    Matteo-Roland, (Thomas)

  9. C’est Noël avant l’heure !
    Un grand merci à vous Pomme. Je l’ai écouté il y a peu mais cela étant votre lecture, je vais me faire plaisir de nouveau.