Le Mystère de la chambre jaune

Le Mystère de la chambre jaune

« Je n’ai point la prétention d’être un auteur. Qui dit : auteur, dit toujours un peu : romancier, et, Dieu merci ! Le mystère de la « Chambre Jaune » est assez plein de tragique horreur réelle pour se passer de littérature. Je ne suis et ne veux être qu’un fidèle « rapporteur ». Je dois rapporter l’événement ; je situe cet événement dans son cadre, voilà tout. »

« Le monde entier fut penché pendant des mois sur ce problème obscur, Le Mystère de la chambre jaune le plus obscur à ma connaissance qui ait jamais été proposé à la perspicacité de notre police, qui ait jamais été posé à la conscience de nos juges. La solution de ce problème affolant, chacun la chercha. »

Dans les chapitres VI et XIV, sont proposés deux croquis qui permettent de se faire une meilleure idée des lieux :

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 16/02/2011.
Consulté ~93 539 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

33 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je vous ai écouté en octobre 2020 et je rattrape mon retard de commentaires sur le site !

    Merci pour cette lecture !
    Je n’en garde malheureusement pas un bon souvenir.
    Je trouve cependant que le texte a bien mal vieilli. Très prévisible, sans subtilité, très prétentieux, des effets de soi-disant suspens à outrance, etc.
    Même en me forçant à penser à l’époque à laquelle il a été écrit, je n’accroche pas.
    Ce qui est perturbant pour moi c’est que l’on pourrait faire les mêmes reproches à beaucoup de romans de Jules Verne. Et pourtant, c’est souvent là que je trouve leur charme… Je suis peut-être incohérent et trop partial, mais j’ai eu beaucoup de mal avec ce Mystère de la chambre jaune !

    Pour en revenir à votre lecture, elle était plaisante et vraiment adaptée au texte. C’est sûrement grâce à elle que j’ai écouté jusqu’au bout !

  2. Un grand merci cher monsieur …
    Avec votre ton inimitable,vous servez à merveille ce roman que je découvre.
    Quel bonheur de se laisser embarquer dans l’histoire de la sorte.
    Vous m’aviez époustouflé avec une nouvelle de Léon Bloy qui se passait à la Salette également … J’en profite pour vous le dire et vous remercier chaleureusement et cordialement.
    Mathieu

  3. • • •More