Le Parfum de la dame en noir

Larsan serait-il encore vivant ?

Le Parfum de la dame en noir est la suite du Mystère de la chambre jaune auquel il se réfère constamment, avec les mêmes personnages. La découverte du criminel est encore plus passionnante et les origines de Rouletabille nous surprennent…
Comme dans Le Mystère, aux chapitres VI et X nous pouvons consulter deux plans du Fort d’Hercule et de la Tour carrée qui aident à suivre le déroulement des faits.

« Cette attaque eut lieu dans des conditions si mystérieuses et si en dehors de la raison humaine, apparemment, que le lecteur me permettra, pour mieux lui faire saisir tout ce que l’événement eut de tragiquement déraisonnable, d’insister sur certaines particularités de l’emploi de notre temps dans la journée du 11. »

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 09/03/2011.
Consulté ~156 287 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

29 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour
    Je retrouve Rene Dépasse. Avec plaisir en ce 30 juillet 2021
    Sur le site de l AVH EOLE VIA VOICE DREAM READER .
    Je trouve cette alliance formidable et vous remercie

    Tante Leonie

  2. Étant provisoirement malvoyante, j’ai décidé de me mettre à l’ecoute de livres audio en me replongeant dans les lectures de mon enfance. J’ai donc réécouté, avec votre voix, et re-respiréle Parfum de la dame en noir. Pour moi, votre voix est définitivement celle de Sinclair. Merci de m’avoir permis de revivre ces moments merveilleux ! Vous êtes presque comme un ami… Et quelle n’a pas été ma surprise, en écoutant, grâce au même site, Le triangle d’or de Maurice Leblanc, d’entendre à nouveau votre voix, mais sous un autre nom ! Votre “jumeau de voix” se prénomme Daniel…c’est pourtant bien votre voix !! Daniel, si vous me lisez, je vous remercie également de ces merveilleuses heures d’évasion que vous m’avez procurées…

  3. Franchement, M.DEPASSE, vous êtes impressionnant.

    J’ai commencé à écouter ce roman avec un autre donneur de voix, et trouvais le début du livre fatiguant.

    Et par 1/2 hasard, je suis tombé sur votre interprétation, et là… je me suis trouvé happé.
    Votre lecture est sans un cil d’erreur.
    Votre lecture nous porte, et met en valeur l’oeuvre. Félicitations et merci.

  4. Encore une superbe performance de votre part. Vous m’avez fait découvrir Rouletabille et de là, Gaston Leroux, puis j’ai découvert qu’il était l’auteur du “Fantôme de l’Opéra”. Merci encore.

    Petite apartée, avez vous caché quelque part “Rouletabille chez le Tsar” dont le voyage est évoqué dans “Le Parfum de la Dame en Noir” ?

  5. Merci (encore une foi)
    votre voie est toujours aussi agréable et il est si facille avec vous de se laisser emporter par la lecture
    haifa ben

  6. magnifique on ressent les emotions les rebondissements comme si on lisait!!! Merci!!!!!
    Vivement Rouletabille chez le Tsar Rouletabille chez les bohemiens Rouletabille chez Krupp

  7. Encore merci Monsieur Depasse pour cette lecture que j’ai appréciée, et je continue à vous écouter. J’ai préféré le mystère de la chambre jaune à sa suite Le parfum de la dame en noir.

  8. Oh merci beaucoup, je ne m’attendais pas à une correction si rapide!
    Vous faites vraiment du très bon travail, encore merci à vous monsieur Depasse, et merci aussi à l’équipe technique !
    J’adore ce site!

  9. Chers Uzba et Alexandra,
    Merci pour vos messages !!!
    L’épilogue est ajouté (l’archive ZIP reconstituée est en cours de ré-envoi sur le serveur – son remplacement sera effectif dès 20 h 00 ce soir).
    Excellente écoute !!!
    Carole

  10. Chers Uzba et Alexandra il est évident que la fin du Parfum est indispensable à connaître!J ai donc ajouté le fichier final manquant et je laisse le soin aux techniciennes incollables de satisfaire votre curiosité!!!
    Des auditeurs attentifs comme vous nous sont très précieux.

  11. En effet il manque la fin de l’épilogue!
    Et c’est d’autant plus déplorable, du fait que cet épilogue contient toute les clés du mystère qui persiste à la fin du livre.
    S’il vous plait monsieur Depasse, apres avoir suivi toute les aventures de Rouletabille à travers votre voix, je ne peux me résoudre à lire la fin de cet épilogue avec la seul voix de mon esprit.
    Pourriez vous nous délivrer la fin?

  12. Bravo Monsieur Depasse , vous êtes mon compagnon de voyage pendant mes longs et répétés trajets .
    Merci encore .
    Seul bémol , les châpitres 6 et 7 ne tiennent pas sur un CD audio , la technique pourrait-elle remédier à cette lacune ?

    Bien cordialement

    Philippe

  13. Bonjour Mr Depasse …

    Je viens de terminer : Le parfum de la femme en noir, … je vous avouerais que je ne l’ai pas trouvé trés passionnant … et parfois un peu long
    Je viens de me diriger vers : Collins – L’hotel hanté…, donc á voir

    Bon début de semaine Mr Depasse

  14. Je suis en train de lire “Le parfum de la dame en noir” et de vous écouter M. Depasse. Je dois vous remercier parce que pour moi c’est un plaisir lire et travailler avec ce matériau. Merci!!!

  15. Bonjour, c’est Robert.
    A signaler à 17:13, une perle : “… bien que je lui promettasse toujours d’être raisonnable”.

    V. Leroux_-_Le__parfum_de_la_dame_en_noir\Leroux_-_Le_parfum_de_la_dame_en_noir_chap03_et_04

    Cela dit, je suis d’accord avec Martine Aubry ci-dessus, M. Depasse est le meilleur pour la lecture.

  16. Le but de mon intervention n’était nullement de dénigrer vos collègues, que j’écoute également, mais seulement de souligner votre façon très prenante de nous faire la lecture et de vous en remercier. Mes préferences vont par ailleurs davantage vers les policiers que vous choisissez peut-etre plus que vos collègues. Merci encore – je le précise : à tous les donneurs de voix.

  17. Je suis heureux,chère Martine,de réduire vos galères insomniaques,mais votre”vous êtes unique pour donner du relief à vos personnages” est désobligeant pour mes collègues et inexact!!Je vous remercie cependant de votre spontanéité très subjective….

  18. Monsieur Depasse,
    Il y a fort longtemps que “j’audiolis” à travers votre voix. Je tiens à vous remercier du fond du coeur, car vous avez sauvé mes insomnies. Grace à vous, et à vous seul, car vous êtes unique pour donner du relief aux personnages, mes longues heures sans sommeil ne sont plus des “galères”, mais des moments de calme et de plaisir. Merci encore !
    Martine.

  19. Ah ça, Monsieur Depasse, je vais finir par croire aux théories de Marc Twain que vous m’aviez invitée à écouter, alors que vous veniez de publier “Un scandale en Bohème”, que justement j’avais envie d’entendre !

    J’étais tellement impatiente de savoir la suite du “Mystère de la chambre jaune” que j’ai trouvé une autre lecture, mais cela ne m’empêche pas de citer la vôtre dans mon billet, et de vous remercier pour cette nouvelle lecture.

    Encore merci pour tous les livres que vous nous permettez de découvrir, c’est toujours un très grand plaisir.