Fatalitas

Les Aventures de Chéri-Bibi (04 : Fatalitas)

Nous poursuivons les aventures, les rebondissements aussi imprévus et extravagants qu’effrayants, parfois, de la vie de Palas, sur la côte méditerranéenne française et à Paris. À plusieurs reprises, le lecteur pense qu’il est tout à fait perdu ! Mais des amis veillent : le bon La Ficelle, un Peau-rouge, et Chéri-Bibi bien sûr !
Le roman a une telle fin que l’on pourrait la croire définitive. Mais ce serait sans compter sur les ressorts de l’auteur et de son personnage !

Quatrième volet des Aventures de Chéri-Bibi

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 31/07/2020.
Consulté ~4 356 fois

Lu par Pomme

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci, Pomme. Votre humour ajoute encore plus de valeur à ce livre que je n’aurais certainement pas lu, tant Gaston Leroux fait dans l’invraisemblable, l’hénaurmissime, l’abracadabrantesque ducal*. Il m’est arrivé de me marrer devant ma soupe de légumes ou mes nouilles aux beurre. Bref, un régal !
    Cordialement,
    Marc.

    *Hommage idiot à Laure d’Abrantès, épouse du général Junot et amie de Balzac.

  2. Quelle belle lecture chère Pomme! Un vrai travail d’interprétation.
    Je passe vraiment de bon moment à votre écoute.
    Vivement le dernier tome!
    Je vous remercie mille fois!

  3. Bonjour pomme
    Bien que la prose soit légèrement désuète, j’ai passé un bon moment ”avec‘’vous
    J’ai traversé la France avec les monstres du bagne et j’ai bien rigolé des adjectifs grandiloquents ,abracadabrantesques ,-aurait dit Jacques Chirac.
    On s’y perd un peu mais on sait que cheribibi gagnera,rescucitera etc….
    C’est pas du Tolstoï évidemment…
    Mais quel travail admirable
    Merci très chère

  4. Finalement, entre vos propres efforts de mémoire et le sympathique coup de pouce de Claryssandre, vous n’avez plus de problème, Anonymous, ni de lecture ni d’écriture!
    Parfait!
    Un tendre coucou à Claryssandre pour son intervention.

  5. Chère Claryssandre, j’ai mis du temps à trouver comment réduire au minimum la taille des caractères sur mon téléphone portable. Merci beaucoup ! Ça marche comme vous pouvez le constater. Votre amabilité me rend un grand service. Bien à vous.

  6. @Anonymous, je me permets d’intervenir car j’ai souvent ce problème. Pour y remédier il me suffit de réduire la taille de l’écriture au minimum. Une fois le message envoyé je rétabli la taille habituelle. Je ne sais pas si cela peut vous aider mais au cas où… Bonne fin de journée.

  7. J’ai pensé à Claryssandre lorsque j’ai écouté le début de ce volume. En effet, je me rendais compte que j’avais déjà perdu le détail des aventures précédentes, et que j’aurais peut-être mieux fait d’attendre comme elle que vous nous ayez vaillamment livré le tome 5. Je ne mets pas en cause la mémoire de Claryssandre, seulement la mienne. Finalement, j’ai pris le temps de me rappeler le détail des épisodes précédents. Excellent exercice !

  8. Chère Pomme, pour des raisons que je n’explique pas, je ne peux plus envoyer de commentaires par l’intermédiaire de mon téléphone mobile (la fenêtre qui s’ouvre pour ajouter un commentaire, dès que je frappe une lettre, masque le rectangle qui contient “Envoyer”et on peut écrire autant que l’on veut, sans pouvoir envoyer quoique ce soit)
    Je prends les grands moyens et m’installe devant l’ordinateur.

  9. En effet, Claryssandre, plus qu’un tome, mais il est gros! et son début _ entre nous, n’est-ce pas?_ me rebute un petit peu… Mais j’y arriverai!
    Merci pour votre présence si sympathique, chère Claryssandre.

  10. Ah! Vous avancez vite chère Pomme. Plus qu’un tome n’est ce pas ? Profitez bien des belles journées et de vos fleurs…Bonne et belle journée à vous ! A bientôt.